Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 06:21



Et on tuera tous les affreux
- Boris Vian
Le Livre de Poche - 224 pages.

Se réveiller tout nu dans une chambre de clinique, où l'on veut vous forcer à faire l'amour avec une très belle fille... L'aventure n'est pas banale. Surtout quand on s'appelle Rocky, que l'on est la coqueluche des demoiselles et qu'on voudrait se garder vierge jusqu'à vingt ans. Un homme assassiné dans une cabine téléphonique, des photos d'opérations chirurgicales abominables, des  courses poursuites, des coups de poing, et, au désespoir de Rocky, des filles partout : tel est le cocktail mis au point par Boris Vian (alias Vernon Sullivan) dans ce polar mené à un train d'enfer, tour à tour angoissant et hilarant. A la clef, la clinique où le diabolique Dr Schuts sélectionne des reproducteurs humains et bricoles des embryons, prototypes quelquefois ratés d'une race "supérieure". Soixante ans après la première publication, on est conduit à penser que l'anticipation n'était pas fantaisiste...

Rocky Bailey, 90 kg, six pieds deux pouces, a une belle gueule, mais les femmes ne l'intéressent pas. Il préfère le sport. Et il a décidé de rester vierge jusqu'à vingt ans.
Un soir, alors qu'il se trouve au Zooty Slammer avec des amis, il sort prendre l'air.
Il se réveille nu dans une chambre dans laquelle il n'y qu'un lit  et une jeune fille en tenue d'Eve.
A son retour au bar, un homme est retrouvé mort dans la cabine téléphonique.
Et si le meurtre et l'enlèvement étaient liés ?
Rocky et Gary décident d'élucider ces mystères.
Ils se retrouvent embarqué dans une série d'aventures rocambolesques...

Boris Vian publie Et on tuera tous les affreux pour la première fois en 1948.
Dans un style fluide, où l'humour noir est présent à chaque page, il nous offre un polar hilarant.

A la découverte de cette aventure, je n'ai pu m'empêcher de penser à certains évènements survenus en Europe, quelques années avant la première publication de ce roman, où il était grandement question de purifier une certaine race...

Il est ici question de la création de la beauté, de la perfection. Mais d'une beauté uniforme telle qu'on peut la trouver dans les magasines d'aujourd'hui. Alors que le charme de chacun ne réside-t-il pas dans ses petites imperfections et son originalité ?

A méditer...

Boris Vian est assurément un auteur à découvrir, Et on tuera tous les afreux, un roman à lire absolument.

L'avis de Lilly.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

carlos dzul 26/05/2010 04:48


that`s totally right I just bought it and I have just read the first paragraphs but I am astonished boris vian is awesome


Karine 03/11/2009 14:29


@ Sylire : Je n'avais encore pas lu Boris Vian avant cette proposition du Blogoclub. Je suis ravie de ma découverte et compte bien lire autre chose de cet auteur. J'ai vraiment bien apprécié son
humour décalé !


Karine 03/11/2009 14:28


@ Leiloona : Oui,je ne regrette vraiment pas cette découverte ! Je suis ravie ! :D


Karine 03/11/2009 14:26


@ Lilly : Oui, et apparement, ce roman nous a parlé de la même façon ! Je crois que je vais me pencher la prochaine fois sur ta précédente lecture de cet auteur que j'avais déjà repérée sur ton
blog ! ;-)


Karine 03/11/2009 14:21


@ Stephie : Oui, note-le ! C'était ma première lecture de Boris Vian, et j'ai bien aimé !


Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs