Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 06:16


Tipperary- Frank Delaney
Michel Lafon - 432 pages.

La fièvre qui bouillonnait dans mon pays me paraissait être l'écho de celle qui régnait dans mon coeur", écrit Charles O'Brien au lendemain de sa rencontre avec la jeune April. Pour la conquérir, ce célibataire endurci est prêt à tout. Il abandonne ses activités de guérisseur et décide d'aider la belle indifférente à récupérer son héritage :  le château qui domine Tipperary. Il y consacre son temps, son énergie et son argent, sans jamais faillir à la mission qu'il s'est imposée lorsqu'il avait dix ans : transcrire l'histoire de son Irlance tant aimée. C'est ainsi qu'il rencontre les plus grandes figures de son temps, Joyce, Yeats ou Griffith, le fondateur du Sinn Féin.
Alors que les premières secousses de la guerre civile ébranlent son île natale, sa passion pour April, son amour pour sa terre et sa lutte pour son peuple se confondent et se mêlent durant les heures tourmentées des prémices de l'indépendance irlandaise.

Tipperary alterne le récit du journal de Charles O'Brian, guérisseur itinérant, et les commentaires de l'historien découvreur du-dit journal.

Dans ce roman, l'histoire de Charles O'Brian et celle de l'Irlande sont étroitement mêlées. Il est un témoin de l'Histoire de son pays, l'Irlande, et nous fait partager la vie de ses habitants, la culture irlandaise. "Il tentait d'établir un parallèle entre les évènements personnels de sa vie et les bouleversements politiques de son époque" (page 22).

Il peint "un tableau de la vie d'une respectable famille rurale irlandaise du XIXè siècle" (page 27).

Il explique l'amour des irlandais pour leur terre.
"Ma famille possédait déjà cette ferme avant l'arrivée de saint Patrick. Je tuerais ou mourrais plutôt que de la céder. Si je n'avais pas la terre, qu'aurais-je ? Rien. Voilà ce que j'aurais." (page 115).

Il témoigne des horreurs de l'Insurrection de Pâques, qui fût "une semaine sanglante". "Le vendredi, les renforts britanniques avaient commencé à tirer à vue sur tout le monde, hommes, femmes et enfants." (page 288).

"Parfois, quand des moments historiques surviennent, nous n'en sommes pas nécessairement conscients. Mais ce matin-là, au bord de la Fiffey, en voyant ces soldats quitter mon pays natal, je savais à quoi j'assistais. Huit siècles de domination et d'oppression, souvent injuste et brutale, venaient de prendre fin pour la plus grande partie de l'Irlande." (page 383).

D'abord surprise par la trame du récit, je me suis ensuite laissé transporter dans l'Irlande du début du XXème siècle, pour y découvrir le mode de vie de ses habitants, ainsi que les tumultes qui l'ont frappé.

Tipperary est ma première lecture de Frank Delaney, et je me laisserai bien tenter à présent par une autre de ses oeuvres, Irlande, si je parviens à la dégoter...

Je remercie Louise Leguay et  de m'avoir permis de découvrir Tipperary de Frank Delaney, qui a été une très belle découverte tant pour le roman que pour son auteur.

Et pour finir, une dernière citation tirée du roman : ..."nous ne sommes pas obligés d'être ce que nous avons toujours été, ou cru être. La vie peut devenir resplendissante pour peu qu'on le souhaite." (page 431).

Bonne lecture !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rité 22/05/2011 15:40


Je viens de finir Tipperary après avoir passé 15 jours en Irlande. Sincèrement, au travers de ce roman on retrouve trace de l'Histoire du pays et des hommes qui l'ont faite. On comprend mieux ce
que ce peuple a vécu et leur nécessité d'indépendance. C'est vrai que la construction du livre est particulière mais si on aime l'histoire c'est très sympathique à lire. Intéressant !


Karine 25/05/2011 21:36



Cette lecture avait été une très belle découverte. J'avais beaucoup aimé me plonger dans cette histoire. Et quelle chance d'avoir pu confronter cette lecture au pays
qui l'a inspiré. L'Irlande est un pays qui me tente... 



maeve 12/08/2009 10:39

Oui, bien sûr. Je te le souhaite.

Karine 11/08/2009 22:26

* Maeve : La trame de Tipperary est un peu particulière, mais ça ne m'a pas du tout empêcher d'apprécier ce roman. Je pense qu'Irlande pourrait me plaire.

maeve 08/08/2009 17:59

En fait je me suis aperçu que je n'avais pas fait de billet à proprement parler sur le livre "Irlande" du même auteur. Juste une référence au tout début de mon blog en 2006.
D'après ce que tu me dis là, je crois que le principe utilisé par l'auteur est le même que celui utilisé dans "Irlande".

Karine 03/08/2009 21:38

* Maeve : J'ai trouvé ce roman est très intéressant. Il permet vraiment de découvrir la culture irlandaise. La petite histoire se mêle ici à la grande. La construction est originale. Je pense qu'il pourrait t'interesser.
Par contre, je n'ai pas réussi à trouver le billet sur Irlande sur ton blog. Pourrais-tu m'envoyer le lien stp ? A bientôt ! ;-)

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs