Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 06:21


Le treizième conte - Diane Setterfield
Plon - 576 pages.

Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l'écart du monde, s'est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres t toutes sorties de son imagination. Aujourd'hui, âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l'extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à Margaret Lea est une injonction : elle l'invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida, mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l'imaginaire. Et elle ne croit pas au récit de Vida.
Dès lors, les deux femmes vont confronter les fantôles qui hantent leur histoire pour enfin cerner leur propre vérité...

Voilà un roman qu'il est inutile de présenter puisqu'il a déjà fait le tour de la blogosphère.

J'ai eu l'impression par moment de me retrouver plongée dans un roman de Jane Austen, pour les descriptions que fait Diane Setterfield de la nature humaine, des caractères.

"Les vies humaines ne sont pas des bouts de ficelle que l'on peut démêler d'un noeud d'autres bouts semblables pour les tendre bien droits. La famille est une toile d'araignée. Impossible d'en toucher une partie sans faire vibrer la totalité. D'en comprendre un fragment sans avoir une idée de l'ensemble." (page 86).

Ou bien dans un roman des soeurs Brontë pour la folie et la violence qui habitent les personnage de cette histoire.

J'ai été ravie de trouver, parsemées dans l'histoire, de nombreuses allusions à des romans que j'ai énormément aimés, comme Jane Eyre, par exemple.

Et laquelle d'entre nous ne souhaiterait être soignée par une telle prescription :
"Je consultai l'ordonnance. D'une écriture vigoureuse, il avait inscrit : Sir Arthur Conan Doyle, Les Aventures de Sherlock Holmes. Prendre dix pages, deux fois par jour, jusqu'à épuisement du stock". (page 421).

Nombreux sont les mystères qui apparaissent tout au long du récit. Le passé se mèle au présent, et petit à petit, les énigmes lèvent leur voile.

Diane Setterfield a su entretenir mon attention de lectrice tout au long du roman, jusqu'à la dernière page, et même la dernière ligne.

Un roman qu'on voudrait ne pas quitter.

Le treizième conte de Diane Setterfield a été lu dans le cadre du

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 14/04/2009 17:37

@ Isabelle : Je trouve que tu as une bonne techniques pour redécouvrir les romans aimés... ;-)

Isabelle 14/04/2009 15:49

Ah! comme j'aimerais ne pas l'avoir lu pour pouvoir le découvrir à nouveau! Je crois que, lorsque je l'aurai suffisamment oublié, je le relierai. Un coup de coeur pour moi!

Karine 12/04/2009 17:18

@ La liseuse : Oui, c'est vrai que l'atmosphère qui se dégage de se roman y est beaucoup pour l'engouement qu'il suscite.

La liseuse 12/04/2009 11:00

c'est agréable de pouvoir se plonger dans des ambiances pareilles. J'ai beaucoup aimé les passages dans la bibliothèque et la librairie.

Karine 11/04/2009 20:35

@ Leiloona : Oh oui, lis-le ! Je ne pense pas que tu seras déçue ! ;-)

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs