Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 06:30


Les enfants de la liberté -
Marc Levy
Pocket, 372 pages.

On est tous l'étranger de quelqu'un.
Jeannot,
Tu leur diras de raconter notre histoire, dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux. Tu leurs apprendras que rien ne compte plus sur cette terre que cette putain de liberté capable de se soumettre au plus offrant. Tu leur diras aussi que cette salope aime l'amour des hommes, et que toujours elle échappera à ceux qui veulent l'emprisonner, qu'elle ira toujours donner la victoire à celui qui la respecte sans jamais espérer la garder dans son lit. Dis-leur Jeannot, dis-leur de raconter tout cela de ma part, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque. Les miens ne sont faits que des accents de mon pays, du sang que j'ai dans la bouche et sur les mains.

Marc Levy écrit ici un ouvrage qui relate une histoire vécue par son père Raymond Levy, dit "Jeannot" et son oncle Claude.
En 1942, Jeannot et Claude intègrent la 35è brigade FTP-MOI de Toulouse, un groupe de Résistants particulier par sa multinationalité et sa jeunesse, qui lutte pour la LIBERTE.

On plonge avec les enfants de la liberté dans le quotidien de ses deux frère qui s'aiment et s'unissent à d'autres copains pour résister à l'injustice, à l'inhumanité, à la cruauté...
Ces résistants on sacrifié leur jeunesse, leur vie pour sauver un pays de l'HORREUR !

Ce livre m'a vraiment touché, ému. Il m'a pris à la gorge. J'ai eu envie de pleurer de crier, face à cette haine, cette violence, cette inhumanité infligée à des hommes, des femmes, des enfants même, relégués à l'état bestial et même encore moins souvent, auxquels ont voudrait oter jusqu'à la dignité. Comment des hommes ont pu infligé à d'autres hommes de telles châtiments, de telles tortures ? Comment peut on en arriver à de telles horreurs ?...

Ce livre est un témoignage poignant qui rend un bel hommage aux hommes et femmes de la Résistance, qui ont eu le courage de lutter contre l'injustice au prix de leur vie pour la LIBERTE. Chacun à sa façon, selon ses moyens, par des actions de plus ou moins grandes envergures, petit à petit...

Extraits :

"Tu vois, dans cette France triste, il y avait non seulement des concierges et des logeuses formidables, mais aussi des mères généreuses, des voyageurs épatants, des gens anonymes qui résistaient à leur manière, des gens anonymes qui refusaient de faire comme le voisin, des gens anonymes qui dérogeaient aux règles puisqu'elles étaient indignes." (page 35).

"- Ce soir, je ne reviendrai pas, ne cesse-t-il de répéter, mais ce soir, les miliciens non plus ne rentreront pas chez eux. Alors, des tas de gens que nous ne connaissons pas auront gagné quelques mois de vie, quelques mois d'espoir, le temps que d'autres chiens viennent repeupler les terriers de la haine." (page 156).

"Tu vois, c'est l'histoire d'un curé qui se prive de manger pour sauver un Arabe, d'un Arabe qui sauve un Juif en lui donnant encore raison de croire, d'un Juif qui tient l'Arabe au creux de ses bras, tandis qu'il va mourir, en attendant son tour ; tu vois, c'est l'histoire du monde des hommes avec ses moments de merveilles insoupçonnées." (page 186).

Les enfants de la liberté de Marc Levy est un livre qui m'a pris à la gorge. Un livre poignant, émouvant, qui nous révèle le quotidien et surtout le courage de ces hommes et de ces femmes qui ont RESISTER pour la LIBERTE et pour un jour revoir le printemps...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 02/09/2008 20:23

@ Géraldine : Oui, ce livre est un témoignage très fort sur une époque fort douloureuse de notre histoire.

Géraldine 02/09/2008 01:01

Excellent livre, émouvant, instructif mais très dur à lire par son sujet. Un livre devoir de mémoire

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs