Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 14:17
 Entre les règnes éclatants de Pierre le Grand et de Catherine II, la Russie connaît trente-sept ans d'instabilité. L'autocrate, fondateur de Saint-Pétersbourg, a fait périr son propre fils et négligé de désigner un successeur.
Ce sont des femmes - trois impératrices et une régente - qui durant cette longue période vont tenir l'empire. Et quelles femmes ! Catherine Ire, Anna Ivanovna, Anna Léopoldovna, Elisabeth Ire vont, chacune à son tour, imposer à la nation des caractères violents et dissolus, des foucades et des cruautés, les échos d'une vie de débauches et d'extravagances. On dirait que la même créature, sensuelle, désordonnée, courageuse souvent, passe d'un règne à l'autre, d'un visage à l'autre...
Romancier à grand souffle, biographe érudit et inspiré, Henri Troyat fait revivre ces figures fascinantes. Et, autour d'elles, une Russie où les Lumières du XVIIIe siècle se mêlent aux superstitions et aux barbaries d'un autre âge.

Henri Troyat est un auteur que j'aprécie beaucoup. J'ai lu de nombreux romans de cet auteur et j'ai donc acheté ce livre qui a trainé un certain temps dans ma bibliothèque. Je l'ai commencé à la suite d'un reportage télévisé sur la Grande Catherine de Russie. Voilà pour la petite histoire... Terribles Tsarines nous révèle donc la vie et l'accession au trône de quatre femmes terribles dans leur violence, leurs excés.... J'ai apprécié ce roman pour son côté historique. Henri Troyat nous permet de replonger dans le passé, de partager la vie de ces femmes et de leur entourage (bien que je n'aurais pas apprécié en être !). Elles sont impréssionnantes de cruauté. Quelle époque !
Je dois quand même préciser que j'ai préféré de nombreux autres romans de cet auteur dont je vous parlerais certainement plus tard.
Pour information, après Terribles Tsarines, il conviendrait de poursuivre avec la biographie de Catherine la Grande du même auteur. A suivre ... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs