Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 06:30


Le château des Carpathes – Jules Verne
Editions Livre de Poche, 250 pages.

Près du village de Werst, en Transylvanie, se dresse le château des Carpathes qui, depuis le départ du dernier représentant de ses seigneurs, Rodolphe de Gortz, est complètement abandonné et fui par tous tant les rumeurs alarmantes et de folles légendes circulent à son sujet.
Un jour, une fumée est aperçue au faîte du donjon. Malgré leur peur, le jeune forestier Nic Deck et le docteur Patak partent en reconnaissance et sont victimes de phénomènes surprenants.
Peu après ces événements, le comte Franz de Telek qui voyage pour oublier la mort de sa fiancée, la cantatrice Stilla, arrive à Werst. Apprenant que le château des Carpathes appartenait à celui qui l'avait maudit au moment du décès de la Stilla, il décide de s'y rendre...
Dans ce roman envoûtant, Jules Verne s'affirme comme un maître de la littérature fantastique.

Le décor est planté à la fin du XIXème siècle, en Transylvanie, près d’un village isolé peuplé de personnages superstitieux, croyants aux légendes et aux êtres surnaturels. Le mystère se déroule dans le château des Carpathes, abandonné depuis le départ de Rodolphe de Gortz, son dernier seigneur. Or, un jour, le berger Frik voit s’échapper de ce lieu abandonné de la fumée...
A part des démons, qui pourrait s’y trouver ?
Les villageois sont apeurés. Le forestier Nic Deck accompagné du docteur Patak décident de s’y rendre afin de vérifier ce qui s’y passe, et ce, malgré la prédiction de la voix…

Je dois tout d’abord vous dire que j’ai la chance d’avoir découvert cette histoire dans un ouvrage illustré par L. BENETT, dans lequel figurent de bien belles images.

En voici un exemple.

Le château des Carpathes de Jules Verne est un classique de la littérature française publié en1892. Ce roman est considéré comme un roman gothique, fantastique. Jules Verne, d’une plume habile, maîtrise l’art d’intensifier le suspense et la peur, pour les mener à leurs paroxysmes.
Tout au long du récit,  il oppose la raison au surnaturel.
L’auteur commence par instaurer le doute et la peur dans les esprits par le biais des villageois crédules face à des phénomènes inexpliqués. Puis, il laisse entrevoir par le raisonnement logique de Franz de Telek la possibilité d’une explication rationnelle au mystère, jusqu’à ce que lui-même se mette à douter à son tour après avoir entendu ou rêvé la voix de la Stilla.
Jules Verne promène habilement son lecteur qui ne sait plus que penser. Il joue à insérer le doute dans l’esprit de ses personnages et dans celui du lecteur. Ce qui permet au récit de gagner en force et en intensité.
Enfin, le mystère se dévoile. Les explications techniques arrivent d’une façon un peu abrupte à mon goût. Jules Verne nous mène à la conclusion que l’illusion peut altérer les perceptions. Le raisonnement s’altère alors, et la peur, l’irrationnel s’installent.

Extraits :

« Il s’était redressé, l’infortuné docteur, il écoutait ces bruits qui se propagent à la surface des hauts plateaux, ces murmures inquiétants, qui tiennent à la sois du susurrement, du gémissement et du soupir. Il entendait aussi les nyctalopes qui effleuraient les roches d’un frénétique coup d’aile, les striges envolées pour leur promenade nocturne, deux ou trois couples de ces funèbres hulottes, dont le chuintement retentissait comme une plainte. Alors ses muscles se contractaient simultanément, et son corps tremblotait, baigné d’une transsudation glaciale. »

« La voix avait bien dit qu’il m’arriverait malheur ! »

« Qui est là ? demanda-t-il.
- Ce sont deux voyageurs.
- Vivants ?…
- Très vivants.
- En êtes-vous bien sûrs ?… »

Le château des Carpathes est un classique à lire, dans lequel Jules Verne se moque des personnes superstitieuses et crédules. Car en fait, chaque mystère a une explication scientifique et rationnelle… (non ?…)

Le château des Carpathes de Jules Verne a été lu dans le cadre du challenge découverte "lectures gothiques"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine - dans Gothique
commenter cet article

commentaires

Karine 28/05/2009 20:59

* Akialam : Le château des Carpathes est le seul roman de Jules Verne que j'ai lu. Deux ans de vacances... Merci, je note ! ;-)

akialam 28/05/2009 19:04

je l'ai lu quand j'avais 10-11 ans, dans ma période Jules Verne (mon préféré à l'époque: deux ans de vacances) et j'avais eu envie de le lire grâce aux fameux "je bouquine" qui proposaient le début d'une histoire en BD. Au final, je l'avais trouvé un peu lent à démarrer. Il faudrait que je m'y remettre avec plus de dix ans de supplémentaires, le regard serait probablement différent.

Lou 18/06/2008 08:42

Objectif atteint !:) En tout cas maintenant j'ai (encore plus) envie de le lire ! Merci pour cette chouette critique !

Karine 12/06/2008 09:26

@ Karine : J'avoue que je n'ai pas lu "le tour du monde en 80 jours". En fait "le château des Carpathes" est mon premier Jules Verne...

Karine (mon coin lecture) 12/06/2008 00:30

Le seul truc que j'ai lu de Jules Verne, c'est "Le tour du monde en 80 jours"... ça semble assez différent ;) Un jour, peut-être!

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs