Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 06:30


Dracula - Bram Stoker
J'ai lu - 576 pages.

Mon ami,
Soyez le bienvenu dans les Carpates. Je vous attends avec impatience. Dormez bien cette nuit. La diligence part pour la Bukovine demain après-midi à trois heures ; votre place est retenue. Ma voiture vous attendra au col de Borgo pour vous amener jusqu'ici. J'espère que depuis Londres votre voyage s'est bien passé et que vous vous féliciterez de votre séjour dans mon beau pays.
Très amicalement,
Dracula.

Bram Stoker (1847-1912) est originaire de Dublin. Il passe une grande partie de son enfance alité, en raison d'une santé fragile. Sa mère l'abreuve alors de contes et de légendes irlandaises, ainsi que des souvenirs personnels comme la grande famine et l'épidémie de Sligo. L'attirance de Bram Stoker pour le surnaturel et l'horreur, qui marquera toute sa vie, semble déjà inscrite dans les premières années de son existence.
Durant dix années, Bram Stoker travaille à son grand roman. Dracula est publié en 1887. Cette oeuvre fameuse obtient un succès immédiat, et son personnage obtient le statut symbolique de Saigneur des ténèbes.

Ainsi commence cette aventure :
Jonathan Harker,
jeune clerc de notaire, se rend au château du comte Dracula, lequel a fait l'acquisition d'une propriété à Londres. Là, il est rapidement tourmenté par l'inquiétante attitude de son hôte...

Bram Stoker réalise une véritable prouesse en nous livrant un récit truffé de rebondissements, dans lequel on ne s'ennuie pas une minute. Pour l'écriture de son roman Dracula, il emploie le style épistolaire, permettant ainsi de suivre l'aventure à travers chacun des héros. Et dès les premières pages, le ton est donné, l'angoisse va grandissante.

Extraits :

"Ne pensez-vous pas qu'il y a des choses qui, même si vous ne les comprenez pas, existent cependant ? Et que certains d'entre nous voient ce que d'autres ne voient pas ? Mais il y a des choses que les hommes ne peuvent percevoir parce qu'ils en connaissent - ou pensent en connaître - d'autres qu'on leur a enseignées." (page 269).

"Le vampire qui se trouve parmi nous, possède, à lui seul, la force de vingt hommes ; il est plus russé qu'aucun mortel, puisque son astuce s'est affinée au cours des siècles. Il se sert de la nécromancie, art qui, comme l'indique l'étymologie du mot, consiste à évoquer les morts pour deviner l'avenir, et tous les morts dont il peut approcher sont à ses ordres. C'est une brute, et pis qu'une brute ; c'est un démon sans pitié, et il n'a ps de coeur ; il peut, avec porutant certaines réserves, apparaître où et quand il veut et sous l'une ou l'autre forme de son choix ; il a même le pouvoir, dans une certaine mesure, de se rendre maître des éléments : la tempête, le brouillard, le tonnerre, et de se faire obéir de créatures inférieures, telles que le rat, le hibou, la chauve-souris, la phalène, le renard et le loup ; il peut se faire grand ou se rapetisser et, à certains moments, il disparaît exactement comme s'il n'existait plus. Dans ces conditions, comment devons-nous nous y prendre pour le détruire ? Comment le trouverons-nous et, l'ayant trouvé, comment le ferons-nous périr ? Mes amis, l'entreprise est aussi artud que terrible,et, à songer aux conséquences qu'elle peut avoir, l'homme le plus courageux frémirait." (page 338).

Dracula de Bram Stoker est un très grand roman, un classique à lire absolument. Un roman envoutant, angoissant.

Quoi qu'il en soit, pensez à vous munir d'un crucifix, d'un collier de gousses d'ail, et de quelques hosties... C'est-on jamais qui l'on peut croiser par certaines nuits...

Francis Ford Coppola s'est inspiré de l'oeuvre de Bram Stoker pour réaliser son film Dracula avec Gary Oldman, Winona Ryder, Keanu Reeves...


Partager cet article

Repost 0
Published by Karine - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

Karine 06/11/2008 09:45

@ Dasola : J'ai toujours tendance à préférer les romans à leurs adaptations cinématographiques. Je suis souvent déçu par le manque de fidélité de celles-ci.
Cependant, le film de Coppola, vu tout récemment, est une réelle réussite ! Le jeu des acteurs, notamment Gary Oldman et Winona Ryder, est admirable et empli d'émotions...
A voir !

dasola 05/11/2008 16:14

Bonjour Karine, le roman de Stocker vaut la peine d'être lu mais il n'est pas si facile d'accès et en définitive, il ne se passe pas grand chose. En revanche, le Dracula de Coppola est une réussite visuelle. C'est magnifique. Gary Oldman est génial. Un grand film. Bonne fin d'après-midi.

maeve 13/10/2008 19:37

Idem !

Karine 12/10/2008 20:15

@ Akialam : Moi aussi, j'ai vraiment beaucoup aimé.

akialam 11/10/2008 21:33

J'ai beaucoup aimé ce livre. Je m'attendais à un livre très "lourd" dans le style grand classique, très psychologique avec peu d'action, alors qu'en réalité il en est truffé, on nage en plein suspense du début à la fin!

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs