Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 22:35
 Margaret MITCHELL


 BIOGRAPHIE :


Margaret Munnerlyn Mitchell est née le 8 novembre 1900, à Atlanta en Géorgie d’une famille sudiste, dont les origines sont françaises et écossaises.

Enfant, Margaret est fascinée par la guerre civile dont elle entend parler par ses parents, ses grands oncles, puis plus tard par des vétérans confédérés.

Jeune, Margaret, va a l’école privée, mais n’est pas une élève exceptionnelle. A l’automne 1918, elle entre au collège, peu après l’entrée des Etats Unis dans la première guerre mondiale. Son fiancé, Clifford Henry, est alors tué en France. En janvier 1919, au décès de sa mère, Margaret quitte le collège pour s’occuper de la maison familiale à Atlanta, de son père et de son frère ainé Stephens.

Margaret Mitchell a un beau visage énergique, une chevelure auburn, des yeux bleus lipides. Elle est une jeune femme fragile d’apparence, mesurant à peine un mètre cinquante, chaussée de chaussures orthopédiques.

En septembre 1922, elle épouse Berrien Kinnard Upshaw, un ancien footballer, dont les revenus irréguliers la pousse à écrire dans le Journal d’Atlanta pour 25 $ par semaine.

Son mariage avec Upshaw est orageux. Ils divorcent en octobre 1924.

Le 4 juillet  1925, elle se marie avec John R. Marsh.

Alors qu’elle est journaliste à l’Atlanta Journal, où elle écrit des chroniques et des reportages, elle enquête sur la vie à Atlanta pendant le siège par les troupes du général Sherman.

En 1927, à cause d’une cheville immobilisée par l’arthrite, elle quitte le journal, et commence à écrire le livre qui va la faire connaître mondialement.

Cette jeune femme à l’avenir incertain parvient au sommet de la gloire en écrivant un seul livre : Autant en emporte le vent, qui est publié en juin 1936. Elle obtient le prix Pulitzer en mai 1937. Le 15 décembre 1939 se déroule à Atlanta la première de l’adaptation cinématographique de Autant en emporte le vent avec Vivien Leigh et Clark Gable, à laquelle assistent Margaret Mitchell ainsi que de nombreuses célébrités du moment.

Le 11 août 1949, alors qu’elle traverse la rue du Pêcher, elle est renversée par un chauffard. Elle sombre dans le coma, et meurt cinq jours plus tard, le 16 août 1949.


BIBLIOGRAPHIE :

- Autant en emporte le vent
- Laysen disparue

Repost 0
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 13:17
 
Emily BRONTE

BIOGRAPHIE :

Emily Brontë est née à Thornton, Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre en 1818. Elle est la cinquième d'une famille de six enfants dont le père est un pasteur anglican.
En 1820, sa famille vient s'installer au presbytère d'Haworth, une région pauvre de landes et de bruyères, où Emily passera quasiment le reste de sa vie.
En 1821, sa mère meurt, et sa tante vient s'occuper d'elle, de ses soeurs Charlotte et Anne,ains que de son frère Branwell. Ils ont beaucoup de liberté et s'amusent à mettre en scène des histoires inventées.
En 1824, Emily et sa soeur Charlotte vont passer une année à l'école.
Puis, en 1825, elles retournent poursuivre leur éducation dans le cercle familial, où elles ont accès à la bibliothèque paternelle, qui offre un grand choix de lecture, ainsi qu'à des revues et à des magazines dans lesquels elles suivent les affaires courantes et les polémiques intellectuelles du moment.
En 1846, les trois soeurs, Anne, Charlotte et Emily, publient un recueil de leurs poésies.
En 1847, Emily Brontë publie son seul roman : les Hauts de Hurlevents. Ce roman, qui ne connait pas immédiatement le succès, restera par la suite un des plus célèbre écrits du XIX siècle.
Emily Brontë meurt le 19 décembre 1848 de tuberculose à l'âge de 30 ans.
Repost 0
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 12:06
 
Jane AUSTEN


BIOGRAPHIE :

Jane Austen est née le 16 décembre 1775 à Stevenson dans le Hampshire.
Elle est la septième d’une famille de huit enfants dont les parents sont le révérend Georges Austen et Cassandra Leigh.
En 1782, Jane et sa sœur Cassandra, dont elle restera très proche tout au long de sa vie, sont envoyées à l’école à Oxford, puis à Southampton et enfin à l’Abbey School de Reading.
A l’âge de 11 ans, les deux sœurs sont de retour dans la maison familiale où elles complètent leur éducation par le dessin, l'apprentissage du piano, mais surtout par la lecture, grâce à l'importante bibliothèque paternelle. Jane commence alors à écrire pour amuser sa famille.
Elle écrit son premier roman Elinor et Marianne vers 18 ou 19 ans.
Jane Austen apprécie les réunions mondaines dans lesquelles elle puise les modèles de ses portraits.
Vers 1795-96, elle fait la connaissance de Thomas Lefroy, un étudiant irlandais, dont elle tombe sous le charme. Mais il ne peut l'épouser.
Jane Austen ne se mariera jamais.
Entre 1795 et 1798 Jane écrit Orgueil et Préjugés, puis réécrit Elinor et Marianne qui devient Raison et sentiments, et L’abbaye de Northanger qu’elle termine en 1799.
En 1801 les Austen s’installent à Bath, lieu que Jane déteste.
En 1803, Jane Austen vend L'abbaye de Northanger à un éditeur pour la somme de 10 £, mais le livre n'est pas publié.
A la mort de son père, Jane, sa mère et sa sœur s’installent à Southampton puis en 1809 déménagent à Chawton, dans la province du Hampshire.
En 1811 est publié Raison et sentiments qui connaît le succès. Encouragée, Jane Austen publie Orgueil et Préjugés en 1813, en 1814 Mansfield Park.
En plus de son oeuvre littéraire, Jane est souvent en visite chez ses frères et leur famille et chez des amis. Elle s'occupe de l'éducation de ses jeunes neveux et nièces.
En 1815 elle publie Emma qui est dédicacé au Prince Régent. Elle achève Persuasion en août 1816. Début 1817, elle commence Sanditon mais doit abandonner.
Elle décède le 18 juillet 1817 à Winchester, du syndrome d’Addison (insuffisance surrénale), à l’âge de 41 ans.
Persuasion et L’abbaye de Northanger sont publiés à titre posthume. Elle laisse inachevés Lady Susan, Les Watson et Sanditon.

BIBLIOGRAPHIE :
-        
Raisons et sentiments
-        
Orgueil et Préjugés
-        
Mansfield Park
-        
Emma
-        
Persuasion
-        
L’abbaye de Northanger
-        
Juvenilia
-        Romans inachevés : Lady Susan, Les Watson, Sanditon
 


Jane Austen est sans contexte mon auteur préférée.
J’apprécie tout particulièrement son talent quant à la description et à l’étude des mœurs de ses contemporains qu’elle sait retranscrire admirablement. Elle est piquante à souhait et manie aussi bien l’ironie, le suspense, le romantisme. Elle nous tient en haleine tout au long de ses romans. Et je souhaiterais à chaque fois poursuivre ma visite auprès de chacune de ses héroïnes lorsque s’achèvent ses récits.
J’aime l’identifier aux héroïnes de ses romans qui ne se détourne jamais de leur vision du mariage par amour.
Quel dommage qu’elle n’ait pu achever l’ensemble de son œuvre et poursuivre grâce à son talent  la liste de ses chefs d’œuvres.
Merci Jane Austen !


Je précise qu’un film intitulé Jane est sorti en France en octobre 2007.
Il retrace l’histoire d’amour entre Jane Austen et Thomas Lefroy, jeune étudiant irlandais.
Je n’en dis pas plus ici, n’ayant pas encore visionné ce film.
A suivre…
Repost 0

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs