Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 06:30


Le magasin des suicides - Jean Teulé
Editions France Loisirs - 157 pages.

Vous avez raté votre vie ?
Avec nous, vous réussirez votre mort !...

Imaginez un magazin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre, en la personne du petit dernier, Alan...


La famille Tuvache tient un commerce un peu particulier... qui propose à des clients désespérés divers accessoires pour leur permettre de ne pas rater leur suicide... Ici sont en vente la traditionnelle corde avec noeud coulant, des poisons divers (très féminin le suicide au poison !)... Tout est fait pour que le client soit "satisfait"...
Seul ombre au tableau : Alan, le petit dernier qui déborde d'optimisme... De quoi faire couler l'affaire !!!

Jean Teulé nous livre avec le magasin des suicides un roman décalé, à l'humour noir et au style décapant, dans lequel la mort et plus particulièrement le suicide sont tournés en dérision.
Cette famille Tuvache m'a un peu fait penser à la famille Adams. Ils sont absolument morbide. Et c'est vraiment drôle !
A part, le petit dernier qui est, envers et contre tous, optimiste... Inconcevable !!!
Mais finalement... Allez savoir ce qu'une graine d'optimisme peut faire dans un pot même tout noir...
J'ai été touché par le passage où Lucrèce Tuvache évoque son enfance. Un petit moment émouvant.

Extraits :

"Le si maigre Vincent au crâne bandé sort de sous la table un volumineux paquet. Marilyn en défait le papier d'emballage décoré de clowns. Son grand frère lui explique l'utilité de ce présent excentrique :
- C'est un casque intégral de moto en carbone indestructible dont j'ai blindé la visière. A l'intérieur, j'ai fixé deux bâtons de dynamite d'où pendent deux fils... Comme ça, si un jour maman et papa nous permettent de nous autodétruire, tu enfiles le casque, attaches la sangle sous le menton et puis tu tires sur les deux fils. Ta tête explosera dans le casque sans tacher les murs
." (page 50).

"Allez, choisis... mais choisis bien, hein, car, dans ce bocal, seulement un bonbon sur deux est mortel. La loi ordonne qu'on laisse une chance aux enfants." (page 56).

"- Faire ça... des Tuvache ! Vous êtes la honte de votre race ! Dix générations dans le suicide, on n'a jamais vu une pareille escroquerie ! Je me disais aussi quand ils revenaient : "Mais pourquoi ne meurent-ils pas ?" Et toi, Vincent, dont j'étais si fier... J'aurais dû t'appeler Brutus ! Tu t'es laissé influencer par ce petit con qui mérite bien, lui, un prénom de pédé anglais. Ah l'enculé !" (page 81).

Le magasin des suicides de Jean Teulé a été une très sympathique découverte. Un bon moment de détente. 
Ce petit livre m'a donné envie de découvrir autre chose de cet auteur...

Un grand merci à Sylvie pour le prêt de son

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 10/04/2010 21:36


@ Bénédicte : J'avais bien aimé ce roman un peu décalé. J'en garde un agréable souvenir.


Bénédicte 09/04/2010 21:31


je n'ai pas vraiment apprécié ce livre je me suis ennuyée surtout dans la deuxième partie et je pense que l'histoire aurait été mieux adaptée à une BD d'humour noir


Karine 05/06/2009 17:57

* Mlle Swann : Ce livre reste pour moi un bon moment de détente. Mais je peux comprendre que tu sois restée sur ta faim, particulièrement dans la deuxième partie du roman.

Mlle Swann 05/06/2009 10:13

Un livre plaisant mais dont l'écriture m'a laissé sur ma faim.

Karine 23/12/2008 11:57

@ Hathaway : J'ai découvert Jean Teulé avec le magasin des suicides et je poursuivrais probablement avec Le Montespan dans quelques temps...
Et merci pour le lien ! ;-)

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs