Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 06:30



Le journal de Bridget Jones- Helen Fielding
J'ai lu - 352 pages.

"Bon Dieu, pourquoi suis-je aussi moche ? Dire que je me suis persuadée que je me gardais tout mon week-end pour travailler alors que j'étais simplement en faction devant le téléphone à attendre que Daniel m'appelle. Atroce ! Pourquoi n'a-t-il pas appelé ? Qu'est-ce qui cloche chez moi ?"

Bridget a presque trente ans et n'est toujours pas mariée. Entre une mère égoïste et des amis plus ou moins en couple, elle cherche le prince charmant qui changera sa vie. Comment s'y prendre avec les hommes ? Par où commencer ? Avec un humour décapant, Helen Fielding trace le portrait d'une génération de femmes socialement responsables, financièrement autonomes, mais affectivement... frustrées ! Une comédie sentimentale, ironique et tendre.

Helen Fielding commence par publier les aventures de Bridget Jones par des chroniques dans l'Independent, avant que celles-cidevienent par la suite le roman que nous connaissons.

Bridget Jonesest une trentenaire célibataire, qui vit à Londres. Elle est entourée d'une joyeuse bande d'amis fidèles, tous célibataires. Elle est à la recherche de l'amour. Jusqu'au jour où elle tombe sous le charme de Daniel Cleave, son patron...

Bridget Jones, comme beaucoup de jeune femme de notre époque tente à la fois de perdre du poids (en ce livrant à chaque ingurgitation alimentaire à un calcul des calories absorbées) , d'arrêter de fumer, et de trouver l'homme de sa vie. Ce qui nous donne un roman à la fois drôle, et émouvant.
 Bridget Jones est charmante. Les soirées entre amis sont vraiment délirantes, surtout du côté des "celibattantes", qui se serrent les coudent et se rassurent.

J'ai particulièrement apprécié les nombreux clins d'oeil au roman Orgueil et préjugés de Jane Austen. Helen Fielding à nommé son héros Mark Darcy en hommage au Darcy de Jane Austen. De plus, Mark Darcy a des attitudes semblables à celles du Darcy de Jane Austen. Lors de la première rencontre entre Bridget Jones et Mark Darcy, celui-ci reste très distant. Et autre point, il part à la rescousse de sa belle quand sa famille a des ennuis. Ca ne vous rappelle rien ??? ;-)

Extraits :

"Elle affirme que les hommes, les présents excepté, c'est-à-dire Tom, sont si tragiquement sous-développés que les femmes les prendront bientôt chez elles comme animaux domestiques pour le sexe, et que ce genre de foyer sera catalogué célibataire parce que les hommes habiteront ailleurs, dans des chenils." (page 88).

"C'est exactement ce que je ressens à l'égard de Darcy et Elizabeth. Ils sont mes représentants dans le domaine du sexe, ou plutôt, de l'amour. Cela dit, je n'ai aucun désir de les voir marquer des buts, au contraire. Ca me déplairait beaucoup de voir Darcy et Elizabeth au lit, fumant tranquillement leur cigarette d'après. Ce serait artificiel, ce serait faux, et ils ne m'intéresseraient plus du tout." (page 274).

Le style de Helen Fielding est bourré d'humour. Elle dépeint bien les problèmes relationnels et affectifs des trentenaires à notre époque. Un roman que j'ai vraiment bien aimé. Un vrai régal !

Je ne peux pas en rester là, sans quelques images du film Le journal de Bridget Jones, avec Renée Zellweger, Hugh Grant et Colin Firth. Un film fort sympathique également.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 12/10/2008 20:26

@ Akialam : Idéal pour passer un bon moment...

akialam 11/10/2008 21:39

Bridget c'est une caricature des femmes, mais comme toute caricature, il y a un peu de vrai et c'est pour celà que je trouve cet ouvrage si réjouissant!

Karine 15/09/2008 09:50

@ Lilly : Quant à moi, c'est l'inverse, j'ai préféré celui-ci au tome 2 dans lequel Bridget Jones m'a un peu agacée.

Lilly 14/09/2008 10:54

Je n'ai vraiment pas acrroché à ce livre. J'avais beaucoup aimé le tome 2 (lu avant...), mais l'humour de celui-ci ne m'a absolument pas convaincue.

Karine 08/09/2008 09:22

@ Géraldine : Moi j'ai bien aimé le film et le livre.

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs