Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 06:15


Derrière le masque -
Louisa May Alcott
Editions Joelle Losfeld - 202 pages.

Mondialement connue pour avoir écrit des livres pour la jeunesse, Louisa May Alcott empruntait divers pseudonymes pour mettre en scène des histoires de vengeance et de pouvoir dans lesquelles les femmes se libéraient des préjugés pour lutter contre la domination masculine. En cela l'héroïne de Derrière le masque (1866) ressemble à s'y méprendre à Lady Audley, l'un des personnages de Mary Elisabeth Braddon. On y découvre une femme dont le comportement angélique trompe le milieu de l'aristocratie, dans lequel elle s'est introduite.
Ce roman ambigu et féroce, qui met en scène la vengeance et la revanche amoureuse et sociale d'une femme, se situe dans la lignée des thrillers de Wilkie Collins, Mary Elisabeth Braddon et Charles Dickens.

Je viens de terminer ma lecture du roman de Louisa May Alcott Derrière le masque.

Jean Muir vient d'être employée comme gouvernante chez Mrs Conventry. Derrière des airs de jeune femme fragile, inspirant la pitié, semble dès le début du roman se cacher une personne manipulatrice ayant déjà prédéfini des objectifs bien précis.

Tout au long du roman, l'intrigue m'a tenu en haleine. J'ai été surprise par cette jeune femme, qui sous des abords fragiles, mène tout le monde où elle l'entend d'une main machiavélique. J'ai été à la fois agacée et admirative par ce personnage qui connaît la nature humaine et sait la manipuler à son insu pour aboutir à ses fins. Elle a en effet vite fait de cerner les personnalités et les faiblesses de tous les membres de cette société bourgeoise, et de les manipuler telles des marionettes afin d'obtenir ce pour quoi elle est parmi eux. Rien, ni personne en sera épargné à son passage, et chaque affront qui lui sera fait sera vengé !

Le style de Louisa May Alcott est très agréable à lire, fluide, sans lourdeur. J'ai été porté par son récit tout au long de ma lecture Le suspense de cette intrigue a su me tenir en haleine jusqu'à la dernière page, pour enfin révéler quel mystère se cache derrière l'attitude de Miss Muir.

Extrait :

"La conduite de Mlle Muir, une fois seule, était pour le moins étrange. Elle serra les poings et marmonna entre ses dents avec une énergie sauvage : "Je n'échouerai pas une fois de plus si l'esprit et la volonté d'une femme possèdent un pouvoir !" Elle resta une moment sans bouger, avec une expression de dédain presque féroce, puis brandit son poing serré comme si elle menaçait un ennemi invisible. Puis, elle se mit à rire et haussa les épaules comme le font les Français en se disant à voix basse : "Oui, la dernière scène sera meilleure que la première. Mon Dieu, que je suis fatiguée et que j'ai faim !"" (page 23).

Derrière le masque a été une très agréable découverte, qui m'a donné envie de connaître d'autres oeuvres de Louisa May Alcott.

Derrière le Masque de Louisa May Alcott a été lu dans le cadre du  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 02/02/2009 09:19

@ Géraldine : Alors bonne lecture !!!

Géraldine 01/02/2009 23:02

Un billet qui motiverait un mort ! Non, franchement, ce livre me tente bien !

Karine 29/01/2009 20:18

@ Florinette : Merci ! Bonne lecture !
@ Laetitia la liseuse : En tout cas, cette lecture a été pour moi très agréable.

Laetitia la liseuse 28/01/2009 18:50

Grâce aux blogs, j'ai déjà noté pas mal de titres de cet auteur. Maintenant il me reste à trouver le temps pour les lire. c'est pas évident ^_^

Florinette 28/01/2009 17:33

Tout comme Karine:) de cette auteure, je n'ai lu que les quatre filles du Dr March et ton billet m'incite à en lire d'autres ! ;-)

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs