Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 06:31


Jane Austen et l’Arlequin
– Stephanie Barron

Editions du Masque - 385 pages.
 

Grande admiratrice de Jane Austen, Stephanie Barron a réalisé un vieux rêve en faisant vivre à cet auteur victorien, à l’existence en apparence très tranquille, des aventures où interviennent de nombreux personnages historiques. Elle vie à Evergreen, dans le Colorado.

 

Jane Austen et l’Arlequin est le troisième volet du journal intime de Jane Austen. L’ont précédé Jane Austen à Scargrave Manor (que je n’ai pu me procurer) et Jane Austen et le révérend.

 

L’aventure se déroule à Bath, pendant les fêtes de Noël de l’année 1804.

Jane Austen, résidant à Bath, s’est vu confier par son ami Lord Harold Trowbridge la tâche de veiller sur sa nièce, Lady Desdemona, laquelle y a rejoint sa grand-mère afin d’y éviter les assiduités de Lord Swithin.
Or, lors du bal masqué, auquel Jane Austen est invitée, chez la duchesse de Wilborough, un arlequin est assassiné.
Le neveu de Lord Harold, Lord Kinsfell étant soupçonné du meurtre, Jane Austen met sa clairvoyance au service de son ami afin d’élucider le mystère.

 

« J’ai souvent remarqué, Eliza, que les gens dont l’existence paraît enviable, parce qu’ils ne manquent de rien ou présentent les signes extérieurs du bonheur, dissimulent en réalité d’immenses chagrins, observai-je, songeuse. » (page 76).

 

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé cette chère Jane Austen.
Elle porte ici, comme dans ses romans un œil ironique sur ces contemporains.
Certains détails sur son quotidien sont révélés. Je me suis plu à retrouver dans certains épisodes de sa vie, certains passages livrés dans ses romans, voire dans ses personnages.
Le révérend Austen, m’a d’ailleurs semblé avoir inspiré Mr Bennet dans Orgueil et préjugés, pour son humour et la complicité qui le lie à sa fille. Et sa sœur Cassandra, Jane pour sa gentillesse.

L'enquête est menée de main de maître par Lord Harold et Jane Austen, et le suspense maintenu jusqu'à la fin du roman.

Une très sympathique lecture. 


Aventure à suivre donc…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 08/06/2009 21:14

* The Bursar : Je te remercie pour tes précisions ! Je regrette d'autant plus de ne pas avoir pu trouver le premier volet de ces aventures. :-(

The Bursar 08/06/2009 01:00

Dans le premier livre, c'est le personnage du vicomte Fitzroy Payne qui est identifié comme une source possible pour Darcy, l'auteur le dit clairement dans une note. Il est décrit comme fier et d'une fierté qui lui porte préjudice, comme Darcy, car elle est mal interprétée. Pour préciser, vu que l'édition française a l'air difficile à obtenir, dans Scargrave Manor, Isobel, l'amie de Jane, après avoir acceptée la demande en mariage de Lord Scargrave se rend compte qu'elle est amoureuse du neveu de celui-ci, Fitzroy et que ce sentiment est partagé, mais Fitzroy est quelqu'un de très droit, du coup ils taisent leur amour et chacun souffre en silence.
C'est dommage de ne pas avoir pu les lire dans l'ordre car dans le un, on ne connaît pas encore la vraie activité de Lord Harold.

Karine 02/06/2009 23:47

* Liliba : Je ne peux que t'y inciter ! ;-)

liliba 02/06/2009 22:33

Bon, faudrait d'abord que je lise (enfin) Jane Austen...

Karine 02/06/2009 17:40

* Karine :) : Je pense aussi que tu devrais apparement commencer directement par le deuxième volet ! ;-)

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs