Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 21:42

Elle s'appelait Sarah

 

 

Elle s'appelait Sarah- Tatiana de Rosnay

Le Livre de Poche - 416 pages.

 

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée aavec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.

Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais.

Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation. Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans trente-sept pays.

 

 

Elles'appelait Sarah de Tatianade Rosnay est un roman qui a connu un vif succès.

A travers l'histoire d'une petite fille de dix ans et de sa famille, l'auteur revient sur des évènements douloureux de l'histoire française, la seconde guerre mondiale, et plus particulièrement la rafle du Vél d'Hiv.

 

Les 16 et 17 juillet 1942 à Paris, la police française participe à l'arrestation massive d'hommes, de femmes et d'enfants juifs.

Lorsque la police française vient pour arrêter sa famille, Sarah enferme son petit frère dans leur placard secret pour le sauver, et lui promet de venir au plus vite le délivrer.

Toutes les personnes arrêtées seront regroupés au Vélodrome d'Hiver dans des conditions plus que précaires.

Ensuite Sarah et ses parents seront conduits provisoirement dans le camp français de Beaune-la Rolande, dans lequel, séparée de ses parents qui seront expédiés dans des camps d'extermination allemands, elle restera seule, livrée à elle-même, comme tous les autres enfants arrêtés.

Son petit frère l'attend toujours dans le placard...

 

Tatiana de Rosnay nous livre un très beau roman, riche en détails historiques, et émouvants, dans lequel se mêlent deux époques et deux familles qui sont liées à jamais..

Cette histoire nous rappelle un effroyable épisode de l'histoire française, nous dévoile des horreurs qui n'ont en aucun cas épargnés les enfants.

 

"Plus de quatre mille enfants juifs avaient été parqués dans le Vél d'Hiv, la plupart avaient entre deux et douze ans. Presque tous ces enfants étaient français, nés en France." (page 49).

  

"Quand ces enfants sont arrivés à Auschwitz, on n'opéra pas de "sélection". On ne les mit pas en rang comme les hommes et les femmes. On ne regarda pas qui était en bonne santé, qui était malade, qui pouvait travailler, qui ne le pouvait pas. On les envoya directement dans les chambres à gaz." (page 173).

 

La rafle du Vél d'Hiv, c'est 13 152 juifs arrêtés.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 03/08/2011 09:20


Encore un qui est sur ma PAL depuis plusieurs années.
*soupirs*


Karine 11/09/2011 22:32



Moi aussi, il m'a attendu ! Mais j'ai bien fait de l'en sortir ! ;-)



Liliba 01/08/2011 09:03


J'avais bien aimé le livre, mais moins la partie qui se passe à notre époque. Par contre, pas vu le film, parce que j'ai peur que ça soit trop mélo...


Karine 11/09/2011 22:31



Moi non plus, je n'ai pas vu le film ! Il doit m'attendre quelque part, mais je ne suis vraiment pas film, alors... ;-)



Midola 31/07/2011 10:34


J'ai énormément aimer ce roman où j'ai appris beaucoup de choses. Par contre, je viens d'être déçue par la lecture d'un autre roman de Tatiana de Rosnay : Le Voisin. Faire un aussi bon roman et un
aussi mauvais ensuite...


Karine 11/09/2011 22:30



Tout comme toi, ce roman m'a séduite et m'a beaucoup appris. C'est ma première et unique lecture de Tatiana de Rosnay, et pour l'instant, je n'en envisage pas
d'autre.



Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs