Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 06:52

Pardonner, tyrannie ou libération


Pardonner, tyrannie ou libération - Sylvie Tenenbaum
InterEditions - 194 pages.

Peut-on tout pardonner et, plus encore, doit-on tout pardonner ?
Pardonner est-il obligatoire pour s'affranchir de l'emprise du passé et se réconcilier avec son histoire ?
Le seul pardon qui soit absolument nécessaire ne serait-il pas le pardon à soi-même, qui est une réhabilitation ?
Dans cet ouvrage, l'auteure nous invite à la suivre dans une réflexion salutaire sur un choix éminemment intime et personnel.

Pardonner, tyrannie ou libération est un livre de Sylvie Tenenbaum. Sylvie Tenenbaum est psychothérapeute. Elle a une passion pour l'écriture et nous offre ce livre sur le pardon.

Tout d'abord, il faut savoir que chaque personne qui souffre, que ce soit un enfant ou un adulte, est un enfant, ou un adolescent en souffrance.

"Quel que soit notre âge, c'est toujours l'enfant qui est atteint en nous, celui qui est sans défense." (page 1).

Formuler ses souffrances, vider son sac, permet de comprendre certains sentiments et de supprimer le refoulement.

Sylvie Tenenbaum explique que dans le cadre d'une psychothérapie, le pardon n'a en aucun cas à être imposer par le soignant. En effet, le pardon est un acte religieux, culturel.

"Promettre la "guérison" de la souffrance grâce au pardon est un leurre qui, l'expérience le démontre, se révèle être un mensonge." (page 39).

La thérapie ne doit pas avoir pour but le pardon, mais d'être en paix avec soi-même, avec son passé.

Pour un enfant, être aimé est une question de survie. L'amour et la sécurité que peuvent lui offrir ses parents sont les seules choses qui comptent vraiment pour lui, et qui lui permettront de se construire des bases solides pour son avenir.
Malheureusement, trop nombreux sont les enfants en souffrance. Souffrance qui est trop souvent minimisée.
Ces souffrances d'enfance vont avoir des conséquences considérables sur les vies d'adultes : le manque d'estime de soi, la culpabilité (qui mène directement à la dépression), la colère, la honte, la loyauté familiale, le manque d'autonomie (cause d'un manque de confiance en soi), la peur, la tristesse, les culpabilités pathologiques (injustes et injustifiées).
Les parents parfaits n'existent pas. Cependant, il existe des parents "nuisibles" ou prédateurs, qui causes de grandes souffrances à leurs enfants, en leur infligeant des nuisances "ordinaires" qui s'étalent sur de nombreuses années, souvent dues à l'ignorance, des déficiences graves (parents qui se reposent sur leurs enfants), la violence psychologique (agression verbale, humiliations, dévalorisations), la violence physique, la maltraitance sexuelle. Tous ces actes ont des conséquences redoutables pour le psychisme.
La thérapie va permettre à ces enfants en souffrances de formuler leur souffrance, leurs blessures, de sortir du silence, s'exprimer, se comprendre, de reconnaître et d'assumer leurs émotions afin de se libérer des émotions du passé et de se donner la possibilité d'avancer dans leur vie d'adulte devenu lucide sur eux et leur passé.

Quant au pardon, "Le seul "pardon" qui soit absolument, impérativement nécessaire est le pardon à soi-même, qui est une réhabilitation." (page 159). 
Car, "L'être humain n'a qu'un devoir envers lui-même : vivre au plus près de lui en se respectant et en sachant se faire respecter." (page 163).

Un énorme merci à Antigone qui a fait de Pardonner, tyrannie ou libération ? de Sylvie Tenenbaum un
Livre-voyageur.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine - dans A méditer...
commenter cet article

commentaires

Karine 17/04/2010 13:54


@ Antigone : A très bientôt Antigone ! Et merci encore pour ce livre très enrichissant ! Bises !


antigone 14/04/2010 17:15


Merci à toi pour cette riche lecture et merci encore, j'ai bien reçu le livre en retour !! A bientôt !!


Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs