Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 06:55

Angelique--Le-Chemin-de-Versailles.gif

 

 

Angélique, Le Chemin de Versailles - Anne Golon
L'Archipel - 330 pages. 

 

1663. Combien savent à Paris qui est vraiment Mme Morens, la belle chocolatière du Marais, dont la fortune ne cesse de s'accroître avec la vogue dont jouit dans les salons cette mixture jusqu'alors appréciée seulement de la reine ? Qui se doute que cette parvenue, qui fréquente aujourd'hui Ninon de l'Enclos, fut autrefois connue sous le nom d'Angélique de Sancé ?

S'étant juré que ses enfants ne souffriraient plus jamais de la faim et du froid, Angélique ne craint plus de jouer son destin à quitte ou double. Sa beauté, sa richesse, sa personne même sont le gage du jeu dangereux où elle se risque pour effacer l'opprobre lié à son passé. En faut-il , de l'audace, pour tenter de ravir au prince de Condé lui-même l'hôtel du Beautreillis, bâti pour elle par Joffrey de Peyrac !
L'ultime carte d'Angélique est la plus hardie : le marquis du Plessis-Bellière. Sur le chemin qui doit la conduire à la Cour, il pourrait se révéler le plus cruel des adversaires. Les derniers pas de cette ascension seront les plus pénibles. Mais seul un fantôme pourrait encore arrêter Angélique...

 

La taverne du Masque Rouge, qu'Angélique a su faire fructifier, trouve désormais un immense succès. Des clients des milieux les plus élevés viennent s'y régaler.

 

Malheureusement, les gens de la Cour y ont ramené leurs travers et un soir éclate le drame.
Angélique y perd des êtres chers et le Masque Rouge est détruit.

 

Ayant découvert l'identité des assassins, Angélique est bien décidée à se venger... 

 

Dans ce sixième tome des aventures d'Angélique, notre héroïne est bien déterminée à ce que ses jeunes enfants ne souffrent plus jamais de la faim et de la peur. Elle mettra tout en oeuvre pour gravir les échelons de l'échelle sociale. Son objectif, redonner à ses enfants leur vrai rang dans le monde et franchir les portes de Versailles, où le Roi Louis XIV attire désormais la Cour.

 

Malgré tout, Angélique est toujours tiraillée entre l'obligation d'avancer sur le chemin de la vie et la présence immortelle dans ses pensée et dans son coeur de son éternel amour, Joffrey de Peyrac.

 

Vivement la suite !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

anjelica 26/10/2010 13:26


Tu n'as pas encore finie la saga ? Quand je passe devant un bouquiniste et que je vois ces livres, je pense à toi :)


Karine 07/11/2010 20:48



Ahlala !!! Si j'avais su qu'il me faudrait attendre autant entre chaque tome, je serais directement partie à la recherche de toute la série chez un bouquiniste !
Mais maintenant que j'ai commencé avec la nouvelle édition... Il ne me reste plus qu'à tenter d'être patiente... Pffff



liliba 19/10/2010 17:57


Jamais lu... Un jour peut-être... quand j'aurais du temps !


Karine 07/11/2010 20:44



Oh ça se lit vite ! Alors si tu es tentée... ;-)



Karine:) 13/10/2010 22:15


Ah oui, c'est bien, ce bout-là! Et la suite est aussi bien aussi!! Du moins selon moi!


Karine 14/10/2010 09:22



Alors justement ! J'attends avec impatience la suite qui n'est toujours pas parue dans la nouvelle édition.... :-(



Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs