Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 07:12

La solitude du docteur March

 

La solitude du docteur March - Geraldine Brooks

Belfond - 348 pages.

 

Couronné par le prix Pulitzer, un roman aussi puissant qu'élégant qui réinvente la destinée du célèbre père des Quatre Filles du docteur March. Des sphère intellectuelles vibrantes de la NouvelleAngleterre au Sud sensuel et violent de la guerre de Sécession, l'odyssée d'un idéaliste pris dans la tourmente de l'Histoire.

Dans le Massachussetts, à Concord, un homme quitte femme et enfants pour s'engager auprès des nordistes. Un père aimant, mari fidèle et abolitionniste convaincu : le docteur March.

Enrôlé comme aumônier, March va bientôt voir ses certitudes ébranlées par les atrocités commises sur le champ de bataille.

Mais rien n'aurait pu le préparer à retrouver celle qu'il n'a jamais réussi à oublier : la belle et douce Grace, une esclave rencontrée vingt ans plus tôt...

Entre attirance tragique et culpabilité dévorante, engagements humanistes et devoirs familiaux, lynchages publics et mise à sac de plantations, March va devoir affronter des épreuves qui le changeront à jamais. Seul face à lui-même, sur une terre où s'effacent les frontières entre le bien et le mal...

 

 

 

Dans son roman La solitude du docteur March, Geraldine Brooks propose de nous présenter plus intimement un personnage assez peu présent dans le célèbre roman de Louisa May Alcott, Les quatre filles du docteur March, à savoir le père.


Le roman de Geraldine Brooks se présente en deux parties.


Dans la première partie, le docteur March, parti à la guerre contre l'esclavage, livre d'une part à son lecteur des passages de lettres adressées à sa femme et à ses filles, et d'autre part raconte la réalité de la guerre de sécession à laquelle il est confronté dans toute son horreur et son injustice, l'amenant à revenir sur son passé, à l'âge où il était colporteur.


Il nous révèle son histoire, l'affection qu'il porte à sa famille. Il témoigne de l'esclavage et de son injustice, de la guerre et de ses plus sombres horreurs.


Dans la deuxième partie du roman, Madame March nous livre ses pensées les plus intimes, lesquelles ne sont pas toujours telles que pouvait le croire son mari. Elle aussi, découvre en son mari un passé jusqu'alors inconnu. 


Tous deux ne ressortiront pas de cette histoire inchangés...


 

Extraits :


"Dès l'après-midi, je pouvais affirmer que j'étais prêt à aimer M. Clement. Car connaître la bibliothèque d'un homme, c'est dans une certaine mesure connaître son esprit." (page 30).

 

"Vous m'avez démasquée ! Je suis de ceux qui savent comment ils ou elles souhaiteraient que soit le monde sans avoir la discipline nécessaire pour le transformer." (page 86).

 

"Comme il était facile de distribuer de sages conseils, mais combien plus ardu de s'y conformer !" (page 301).

 

Dans cette histoire, le docteur March doit faire face non seulement à une solitude physique, car il est éloigné de sa femme et de ses filles, mais aussi à une solitude morale, car d'une part il ne peut révéler toute la vérité dans sa correspondance à son épouse afin de protéger sa famille, et d'autre part il se retrouve confronté aux dures réalités de la guerre et à des choix personnels qui ne sont pas forcément en accord avec ses convictions.


La solitude du docteur March de Geraldine Brooks a été une très intéressante lecture.


 

Un grand merci à logo-babelio.gif et aux éditions logo_belfond.jpg.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

maggie 22/02/2011 21:04


Moitié biographique, moitié historique, ce roman a l'air vraiment très intéressant... Je note surtout que je l'ai déjà rencontré sur d'autres blogs...


Karine 23/02/2011 09:59



J'ai bien apprécié cette lecture. J'espère qu'elle saura te séduire ! ;-)



Karine :) 30/11/2010 20:30


J'hésite un peu... j'ai peur que cette lecture influence trop ma vision du personnage. Bref, je me questionne!


Karine 30/11/2010 21:27



Ah c'est sûr que ta vision du personnage risque fort d'être influencée, vu que ce roman est essentiellement centré sur lui. Mais cette lecture est intéressante parce
que Geraldine Brooks nous dévoile un Docteur March avec ses forces, ses faiblesses et ses doutes, une Madame March au caractère bien trempé, et une vision réaliste de la guerre de sécession.
Bref, j'ai bien aimé !



Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs