Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 06:30


L'âge de raison- Helen Fielding
J'ai lu - 407 pages.

"Hourra ! Finies, les années solitude. Depuis quatre semaines et cinq jours, entretiens relation fonctionnelle avec adulte mâle, prouvant par conséquent que je ne suis pas paria de l'amour comme craint précédemment."

Voici la suite tant attendue de l'irrésistible journal de Bridget Jones, la célibataire la plus drôle de la planète, où elle découvre à quel point l'important n'est pas de trouver un prince charmant, mais surtout de le garder !
Nous retrouvons les tribus de copines, les Célibattantes et les Mariées-Fières-de-l'Etre, les parents à côté de la plaque... et ses éternelles bonnes résolutions (perdre au moins cinq kilos, arrêter de fumer et de boire du chardonnay) qui font de cette aventurière des temps désespérément modernes notre névrosée préférée.

Après avoir lu le journal de Bridget Jones, je ne pouvais vraissemblablement pas faire l'impasse sur la suite...
L'âge de raison a été pour moi une lecture agréable, même si, je dois le dire, j'ai quand même moins apprécié que le précédent volume.
En effet, j'ai trouvé cette lecture moins réaliste que la précédente. Ces aventures sont ici parfois tirées par les cheveux. En effet, l'histoire du trou dans le mur qui traine pendant des mois, bof... surtout avec le temps qu'il fait à Londres...
Et ça m'a un peu déçu. j'ai tout de même passé un agréable moment en la compagnie de notre amie Bridget et, évidemment, de Mark Darcy...
J'ai bien ri en imaginant ce groupe de filles utiliser la scène d'Orgueil et préjugés où Darcy sort mouillé de la rivière comme réconfort... (Bonne idée, je n'y avais pas pensé... ;-)!!!).

 Je n'ai pas pu résister...


L'âge de raison été pour mois une lecture sympathique, idéale pendant les vacances...

Allez, quelques photos du film Bridget Jones : l'âge de raison pour se faire plaisir, bien qu'il ne soit pas tout à fait fidèle au roman...




Repost 0
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 06:30



Le journal de Bridget Jones- Helen Fielding
J'ai lu - 352 pages.

"Bon Dieu, pourquoi suis-je aussi moche ? Dire que je me suis persuadée que je me gardais tout mon week-end pour travailler alors que j'étais simplement en faction devant le téléphone à attendre que Daniel m'appelle. Atroce ! Pourquoi n'a-t-il pas appelé ? Qu'est-ce qui cloche chez moi ?"

Bridget a presque trente ans et n'est toujours pas mariée. Entre une mère égoïste et des amis plus ou moins en couple, elle cherche le prince charmant qui changera sa vie. Comment s'y prendre avec les hommes ? Par où commencer ? Avec un humour décapant, Helen Fielding trace le portrait d'une génération de femmes socialement responsables, financièrement autonomes, mais affectivement... frustrées ! Une comédie sentimentale, ironique et tendre.

Helen Fielding commence par publier les aventures de Bridget Jones par des chroniques dans l'Independent, avant que celles-cidevienent par la suite le roman que nous connaissons.

Bridget Jonesest une trentenaire célibataire, qui vit à Londres. Elle est entourée d'une joyeuse bande d'amis fidèles, tous célibataires. Elle est à la recherche de l'amour. Jusqu'au jour où elle tombe sous le charme de Daniel Cleave, son patron...

Bridget Jones, comme beaucoup de jeune femme de notre époque tente à la fois de perdre du poids (en ce livrant à chaque ingurgitation alimentaire à un calcul des calories absorbées) , d'arrêter de fumer, et de trouver l'homme de sa vie. Ce qui nous donne un roman à la fois drôle, et émouvant.
 Bridget Jones est charmante. Les soirées entre amis sont vraiment délirantes, surtout du côté des "celibattantes", qui se serrent les coudent et se rassurent.

J'ai particulièrement apprécié les nombreux clins d'oeil au roman Orgueil et préjugés de Jane Austen. Helen Fielding à nommé son héros Mark Darcy en hommage au Darcy de Jane Austen. De plus, Mark Darcy a des attitudes semblables à celles du Darcy de Jane Austen. Lors de la première rencontre entre Bridget Jones et Mark Darcy, celui-ci reste très distant. Et autre point, il part à la rescousse de sa belle quand sa famille a des ennuis. Ca ne vous rappelle rien ??? ;-)

Extraits :

"Elle affirme que les hommes, les présents excepté, c'est-à-dire Tom, sont si tragiquement sous-développés que les femmes les prendront bientôt chez elles comme animaux domestiques pour le sexe, et que ce genre de foyer sera catalogué célibataire parce que les hommes habiteront ailleurs, dans des chenils." (page 88).

"C'est exactement ce que je ressens à l'égard de Darcy et Elizabeth. Ils sont mes représentants dans le domaine du sexe, ou plutôt, de l'amour. Cela dit, je n'ai aucun désir de les voir marquer des buts, au contraire. Ca me déplairait beaucoup de voir Darcy et Elizabeth au lit, fumant tranquillement leur cigarette d'après. Ce serait artificiel, ce serait faux, et ils ne m'intéresseraient plus du tout." (page 274).

Le style de Helen Fielding est bourré d'humour. Elle dépeint bien les problèmes relationnels et affectifs des trentenaires à notre époque. Un roman que j'ai vraiment bien aimé. Un vrai régal !

Je ne peux pas en rester là, sans quelques images du film Le journal de Bridget Jones, avec Renée Zellweger, Hugh Grant et Colin Firth. Un film fort sympathique également.


Repost 0
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 06:30



Les petits secrets d'Emma- Sophie Kinsella
Pocket - 384 pages

Ce n'est pas qu'Emma soit menteuse, non, c'est plutôt qu'elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec Connor, son petit ami, au lit ce n'est pas franchement l'extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l'avouer. Mourir ? Justement... Lors d'un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit sa dernière heure arrivée. Prise de panique, elle déballe tout à son séduisant voisin. Tout et plus encore. Sans imaginer que l'inconnu en question est l'un de ses proches. Très proche même...

 J'ai ri !!! J'ai adoré !!!

Emma, de retour d'un voyage d'affaires, se retrouve dans un avion qui traverse une terrible zone de turbulences. Elle voit sa dernière heure arrivée. Prise de panique, elle se met à révéler à son charmant voisin absolument TOUS ses petits secrets. Elle ne peut plus s'arrêter. Peu importe, c'est un inconnu, elle ne le reverra jamais... Et bien elle se trompe...

Avec les petits secrets d'Emma, Sophie Kinsella nous dévoile une merveilleuse comédie sentimentale. J'ai vraiment passé un excellent moment en compagnie d'Emma, une jeune londonienne attachante, rigolote, délicieuse, mais aussi blessée. On vibre en même temps qu'elle, au rythme des rebondissements de ses aventures.

Extrait :

"- On va pas s'en sortir. Je le sais. C'est fini. J'ai vingt-cinq ans, bordel ! Je ne suis pas prête. Je n'ai rien fait. Je n'ai pas eu d'enfant. Je n'ai sauvé la vie de personne... (Je jette un coup d'oeil à l'article "Les 30 choses à fair avant d'avoir 30 ans".) Je n'ai pas escaladé de montagne, je ne me suis pas fit tatouer, je ne sais même pas si j'ai un point G..."

Les petits secrets d'Emma est un roman émouvant, bourré d'humour. J'ai dévoré ce roman ! Impossible de le lâcher ! Une délicieuse comédie sentimentale !
Alors, faut-il révéler ses petits secrets ???

 

Repost 0

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs