Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 07:46

Que la meilleure gagne

 

Que la meilleure gagne ! - Liz Young

Pocket - 448 pages.

 

Existe-t-il pire situation que de tomber amoureuse du petit copain de votre meilleure amie ? Oui, flasher sur celui de votre ennemie attitrée ! Un scénario catastrophe auquel Harriet, garçon manqué à l'humour ravageur, va malheureusement devoir se frotter, la miss n'ayant rien trouvé de mieux que de fondre littéralement pour le beau et séduisant John. Un authentique idéal masculin aperçu, peu de temps auparavant, main dans la main avec cette sacrée Nina, ex-camarade de classe arrogante, auto-satisfaite et bien trop sexy pour inspirer confiance.

Tiraillée entre désir et culpabilité, victime d'un sérieux complexe d'infériorité, Harriet parviendra-t-elle enfin à se venger de ses années de vexation ?

Dans cette course au petit ami, tous les coup sont permis...

 

Tout d'abord, je voudrais préciser que je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce résumé du livre. Je n'ai pas eu l'impression au cours de cette lecture que l'héroïne ressemblait à un garçon manqué, ni que son but était de se venger de son ancienne camarade de classe.

 

Harriet a bien rencontré John, le petit ami de Nina, devant un magasin, alors qu'elle se cachait pour ne pas croiser cette ancienne camarade de classe, auprès de laquelle elle s'est toujours sentie inférieure. Sous la pluie et ayant égaré son porte-feuille, il lui propose aimablement de lui prêter un peu d'argent pour la dépanner. Ils prévoient donc de se revoir devant un verre.


Entre eux, l'attirance est d'emblée palpable. Mais Harriet souhaite une relation sérieuse, et Nina est entre eux.


Cette histoire légère est très agréable à lire et m'a fait passé un bon moment de détente. Quelques clins d'oeil à  Orgueils et Préjugés agrémentent le récit.


"Après avoir choisi Orgueil et préjugé, nous avions ensuite de longues discussions pour déterminer si Mr Darcy était trop noble et convenable pour avoir eu des expériences avant sa nuit de noces et, sinon, si la pauvre Lizzie allait se dire : mon Dieu, ça n'est que ça, pas la peine d'en faire tout un plat ! En outre, nous comparions les mérites de vivre au XIXe siècle par rapport à aujourd'hui : d'un côté, il n'y avait pas de Tampax ni de déodorant, il fallait savoir chanter d'une voix douce et broder des coussins. De l'autre, vous aviez des mecs qui vous disaient : "Permettez-moi de vous dire à quel point je brûle d'admiration et d'amour pour vous", au lieu de : "Alors, t'as envie de baiser ?" (page 45).


Certes, certaines pourront regretter la présence de quelques clichés, mais pour ma part, ils n'ont en rien gâché mon plaisir de lecture.

L'humour, l'amour sont présents.

 

Que la meilleure gagne de Liz Young a donc été pour moi une lecture agréable et légère.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs