Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 20:52

Pourquoi j'ai mangé mon père

Pourquoi j'ai mangé mon père- Roy Lewis
Pocket - 192 pages.

Approchez Homo sapiens ! Ce livre vous fera hurler de rire ! Faites la connaissance d'une famille préhistorique : Edouard, le père, génial inventeur qui va changer la face du monde en ramenant le feu ; Vania, l'oncle réac, ennemi du progrès ; Ernest, le narrateur, un tantinet benêt ; Edwige, Griselda et autres ravissantes donzelles...
Ces êtres délicueux font le monde autour d'un feu en dégustant des os à moelle. Regardez-les découvrir l'amour, s'essayer à la drague, se battre avec l'évolution...
Situation rocambolesques, personnages hilarants d'un monde où l'homme est pourtant déjà homme : batailleur, jaloux, ingrat et aussi rétrograde. Un miroir à consulter souvent. Pour rire et réfléchir.

Pourquoi j'ai mangé mon père a été écrit par Roy Lewis en 1960. Il y fait évoluer une famille d'hommes préhistoriques à la recherche d'idées nouvelles pour survivre.

Le premier pas de cette évolution est apporté par le père de la horde lorsque qu'il leur ramène le feu.
Le fait de posséder le feu va permettre à cette famille dans un premier temps de se protéger des autres espèces animales et de ne plus être ainsi chassée par des animaux plus forts ou plus rapides.
Le feu va leur permettre de fabriquer des outils de chasse plus efficaces.
Le feu va leur permettre de dessiner.
Le feu permettra à cette famille d'être soulagé d'en sa quête de sécurité, de nourriture, d'art, il ne lui restera plus qu'à philosopher...
Roy Lewis nous offre un portrait modernisé de la vie quotidienne de cette famille.
Il pose également le dilemme entre l'attachement à l'instinct et à la nature, et le désir de progresser et d'évoluer.

Extraits :

"Père nous faisait honorer les pionniers qui, tout au long de l'âge de pierre, avaient sacrifié leur vie pour découvrir lesquels étaient quoi : car, avec le développement de l'intelligence, l'instinct s'était trop atrophié pour prévenir." (page 51).

"Tu étais un des éléments de l'ordre établi, acceptant ses dons et ses peines, ses joies et ses terreurs, un élément du majestueux ensemble formé par la flore et la faune, vivant avec lui en parfait symbiose, avançant avec lui dans le rythme solennel et infiniment lent des changements naturels." (page 56).

Pourquoi j'ai mangé mon père est un roman très intéressant, qui permet d'en apprendre d'avantage sur le mode de vie de ses pionniers de l'évolution dans un style léger et moderne.

Blogoclub2.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 08/04/2010 21:20


@ Lylou : Absolument ! Il est très agréable à lire et il nous permet de percevoir cette période d'une manière un peu décalée en soulevant la question du progrés et de ses limites.


Lylou 07/04/2010 20:56


J'avais trouvé ce livre sympathique et intéressant d'une certaine façon.


Karine 10/03/2010 17:47


@ Liliba : Je suis peut être passée à côté de quelque chose alors... J'ai bien aimé, l'idée est originale, mais jai pas vraiment rigolé...


liliba 10/03/2010 15:50


Un livre qui à l'époque m'avait fait énormément rire, il faudrait que je le relise !


Karine 02/03/2010 21:28


@ Craklou : Alors bonne lecture ! ;-)


Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs