Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 09:00

Angelique--Le-Supplicie-de-Notre-Dame.gif

 

Angélique, Le Supplicié de Notre-Dame - Anne Golon
L'Archipel - 374 pages.

 

1661. Dans un Paris d'églises carillonnantes et d'asiles secrets, une femme se bat pour sauver son amour. Angélique n'a qu'une idée en tête : obtenir une audience du roi afin de plaider la cause de Joffrey de Peyrac, son mari, emprisonné pour commerce avec le diable.
Au coeur  de l'île de la Cité, magistrats fourrés d'hermine et avocats en robe noire décident désormais de la vie ou de la mort. A quel obscurantisme Joffrey de Peyrac, qui prétend extraire l'or des roches, risque-t-il d'être sacrifié lors du procès inique auquel assiste Angélique, impuissante ? Elle-même échappera-t-elle aux assassins qui la guettent dans les couloirs du Louvre ?
Pour qui donc sonne le glas de Notre-Dame en ce matin d'hiver ? Abandonnée de tous, Angélique n'aura d'autre issue que de se mêler au cortège du Grand Coestre, roi de la Cour des Miracles, se rendant au cimetière des Saints-Innocents pour y tenir audience. Une dernière chose lui reste à accomplir pour l'amour de Joffrey...

 

Déçue par le tome 3 des aventures d'Angélique,  Angélique, Fêtes royales, me voici réconciliée avec notre héroïne.

 

Dans ce volet j'ai retrouvé avec plaisir notre charmante jeune femme poursuivre ses aventures et tenter de se débattre pour sauver son mari, que tous semblent condamner d'avance.

 

Elle devra affronter son destin avec force.

 

Angélique, Le Supplicié de Notre-Dame a été une lecture divertissante qui m'a redonné l'envie de poursuivre ma découverte.

 

A suivre...


Repost 0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 06:37

Mary Elizabeth Braddon

 

Il y a quelques temps Lou organisait le Challenge Mary Elizabeth Braddon.

Il s'agit de lire un ou plusieurs roman de Mary Elizabeth Braddon selon son envie.

 

J'ai lu dans le cadre du Challenge Mary Elizabeth Braddon :

 

- Le Secret de Lady Audley

 

 

Repost 0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 06:46

Le Secret de Laydy Audley

 

Le Secret de Lady Audley - Mary Elizabeth Braddon

Labyrinthes - 480 pages.

 

Lorsque George Talboys rentre en Angleterre après avoir amassé une belle fortune en Australie, il apprend une nouvelle stupéfiante : sa jeune et charmante épouse a fui le domicile conjugal sans laisser d'adresse ! Le malheureux découvre bientôt que la perfide Helen a convolé en secondes noces avec un riche hobereau beaucoup plus âgé qu'elle, un certain lord Audley...

Se rendant au château d'Audley pour y rencontrer l'infidèle, Talboys disparaît mystérieusement. Lady Audley l'aurait-elle assassiné ? C'est ce que les lecteurs apprendront en suivant l'enquête menée par le neveu de Georges Talboys, découvrant du même coup que le secret de Lady Audley n'est pas celui qu'on pouvait penser...

 

Avant toute chose, je voudrais rectifier le résumé qui se trouvait au dos de mon exemplaire. Le personnage qui mène l'enquête n'est pas "le neveu de Georges Talboys", mais le neveu de Lord Audley !

Voilà qui est fait !

 

Le Secret de Lady Audley a été publié en 1862. Mary Elizabeth Braddon, qui en est l'auteure, est une romancière de fictions policières qui a longtemps été comparé à Wilkie Collins (La Dame en blanc). Et je comprends pourquoi !

 

En effet, tout au long de cette lecture, bien que les soupçon qui pèsent sur la charmante Lady Audley apparaissent rapidement, Mary Elizabeth Braddon promène son lecteur. Elle lui fait découvrir au fil des pages l'évolution de la vie de ses personnages, leur transformation.

Comment un personnage lymphatique comme Robert Audley se transforme-t-il en un fin et actif enquêteur ? Comment une charmante jeune femme, aimée de tous comme Miss Graham, cache-t-elle un personnage perfide et trouble ?

 

Petit à petit, les voiles se lèvent, les masques tombent, les secrets sont dévoilés...

Parce qu'il faut le savoir, Lady Audley n'est pas la seule à avoir un secret...

Mais pour le découvrir, il vous faudra lire le roman de Mary Elizabeth Braddon !

 

Vous l'aviez sans doute compris, la lectrice que je suis a été ravie de sa découverte !

 

English-classics.jpg    Mary Elizabeth Braddon

 

 

 

Repost 0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 06:28

Les-amants-de-la-terre-sauvage.gif

 

Les amants de la terre sauvage- Katherine Scholes

Belfond - 336 pages.

 

Dans les décors époustouflants de la savane africaine, une histoire d'amour bouleversante. Le portrait d'une femme en quête d'indépendance, un hymne à la nature et à la vie sauvage, dans la lignée d'Out of Africa et Sur la route de Nairobi.

 

Un mari follement séduisant, un lodge niché au coeur de la brousse, une vie au plus près de la nature : Mara pensait avoir trouvé le bonheur éternel.

Trois ans plus tard, la réalité est tout autre : John multiplie les absences et Mara se retrouve seule à la tête d'un domaine au bord de la faillite.

 

C'est alors que débarque une équipe de cinéma. Décidée à profiter de l'aubaine pour sauver le lodge, Mara ne ménage pas ses efforts. Elle d'habitude si timide et discrète s'affirme jour après jour, gagnant le respect de ses employés et l'admiration de l'équipe du film qui n'hésite pas à l'utiliser comme doublure de l'actrice principale.

 

Où s'arrête la vie et où commence le cinéma ? Mara ne peut résister au charme de Peter Heath, le héros du film. Déchirée entre son attirance pour un homme inaccessible et son sens du devoir, saura-t-elle faire le bon choix ?

 

J'avais déjà lu La Reine des pluies de Katherine Scholes, que j'avais adoré. Aussi, quand Suzanne de Chez les filles m'a proposé de découvrir Les amants de la terre sauvage, je n'ai pas hésité, et j'ai bien fait !

 

Katherine Scholes nous offre avec Les amants de la terre sauvage un total dépaysement, au fin fond de la nature africaine. Le cadre est enchanteur, propice à y construire une belle histoire d'amour. Mais cet amour ne sera pas chose facile. Nos deux héros, Mara et Peter ne sont pas libres. A eux de faire leur choix entre cet amour et leur famille...

 

"Cela signifiait, en fin de compte, que la réalité n'était pas immuable ; elle pouvait changer, selon la manière dont on l'abordait. Et en ce cas, se dit-elle, peut-être n'était-il pas toujours possible de distinguer le vrai du faux, le bien du mal. Ou la frontière entre la vérité et le mensonge.
Peut-être tout n'était-il qu'une question de choix, de point de vue." (page 257).

 

J'ai beaucoup aimé découvrir cette belle histoire d'amour, sous fond de savane africaine. Le voyage fut un régal.

Un tout petit bémol, j'ai trouvé la fin un peu rapide, mais pas de quoi gâcher mon plaisir à cette lecture.

Si vous êtes tenté, n'hésitez pas, vous passerez assurément un bon moment !

 

Un grand merci à Suzanne de chez-les-filles.jpg

Repost 0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 06:35

Ma cousine Rachel

 

Ma cousine Rachel- Daphné Du Maurier coeur_014.gif

Le Livre de Poche - 384 pages.

 

Philip, sans la connaître, déteste cette femme que son cousin Ambroise, avec lequel il a toujours vécu étroitement uni dans leur beau domaine de Cornouailles, a épousée soudainement pendant un séjour en Italie.
Quand Ambroise lui écrira qu'il soupçonne sa femme de vouloir l'empoisonner, Philip le croira d'emblée. Ambroise mort, il jure de le venger.
Sa cousine, cependant, n'a rien de la femme qu'imagine Philip. Il ne tarde pas à s'éprendre d'elle, à bâtir follement un plan d'avenir pour finir par buter sur une réalité de cauchemar.
Le don du suspense psychologique propre à la célèbre romancière anglaise est particulièrement présent dans Ma cousine Rachel.

 

Philip Ashley vit avec son cousin Ambroise, qui l'a élevé comme son propre fils, dans leur domaine de Cornouailles. Chez eux, aucune présence féminine pour venir troubler leurs habitudes.

Pour des raisons de santé, Ambroise doit quitter son domaine, qu'il confie à son neveu, et part séjourner en Italie. Il décide alors d'épouser soudainement Rachel, une cousine éloignée. Dans ses correspondances, il se dit être sous le charme de son épouse, jusqu'à ce que tout bascule.

Inquiét, Philip part subitement retrouver son oncle malade à Florence. Mais il arrive trop tard...

Les portes de la villa sont closes, sont oncle enterré, et sa cousine Rachel partie.

De retour chez lui, il apprend l'arrivée de cette cousine Rachel à laquelle il voue une haine indicible et qu'il soupçonne de ne pas être totalement étrangère à la mort de son très cher oncle. Il est donc bien décidé à lui battre froid. Mais absolument rien ne se passe comme il l'avait prévu...

 

 Daphné Du Maurier nous entraîne avec Ma cousine Rachel dans un thriller psychologique sous fond de campagne anglaise.

Elle y dépeint avec brio les traits de caractères de ses personnages, l'évolution de leurs sentiments, de leurs troubles, de leurs tourments.

Elle sait, grace à son style, mener son lecteur et le tenir en haleine, avec une bonne dose de suspense, jusqu'à la dernière ligne, où la boucle est bouclée, et le lecteur bluffé !

 

"Ambroise me disait à Florence que cela valait la peine de supporter l'ennui des visiteurs rien que pour le plaisir de leur départ. Comme il avait raison !" (page 142)

 

Ma cousine Rachel de Daphné Du Maurier est une lecture comme on voudrait en avoir plus souvent entre les mains et qui m'a donné envie de poursuivre ma découverte de cette auteure, (mais je n'en doutais pas).

 

Repost 0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 07:30

 

MC9.jpg

 

 

Pour participer à la 9ème édition de Masse Critique,

cliquez ici !

 

Repost 0
Published by Karine - dans Pêle-mêle
commenter cet article
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 20:53
Repost 0
Published by Karine - dans Musiques
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 06:08

fete-des-peres

 

 

Bonne fête à tous les papas !!!

 

 

Repost 0
Published by Karine - dans Pêle-mêle
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 21:30

Un (GRAND) cri de souris

 

Un (grand) cri de souris - Isabelle Bauer et Laura Nillni

Editions Philomèle - 24 pages.

 

Lucie la souris est friande des "i". Après avoir mangé tous les "i" des livres de la bibliothèque, repue, elle s'endort pour une sieste. Mais les livres sont en colère. Sans les "i", les mots et les histoires ne sont plus les mêmes...

Pendant que Lucie, endormie, rêve au bal des souris, les livres ont une bonne idée pour récupérer leurs "i"...

 

Un joli petit livre aux images bien colorées. L'histoire est rythmée, les phrases musicales. Un vrai régal !

 

"Et moi !

Tempête l'encyclopédie des oiseaux,

Sans i, plus de doux cui-cui,

Mes oiseaux poussent d'affreux cu-cu.

C'est du propre !

Mes canaris sont changés en canards,

Et mes hirondelles sont taillées en rondelles !"

 

L'histoire de cette petite souris gourmande qui perturbent les livres et leurs histoires est bien agréable à lire, à regarder et à écouter.

 

Un grand merci à logo-babelio.gifet aux Editions Philomèle.

 

Repost 0
Published by Karine - dans Pour les enfants
commenter cet article
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 06:03

Fête de mères

 

 

Bonne fête à toutes les mamans !!!

 

 

Repost 0
Published by Karine - dans Pêle-mêle
commenter cet article

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs