Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 07:12

Tous les rêves du monde

 

 

Tous les rêves du monde- Theresa Révay coeur_014.gif

Belfond - 454 pages.

 

 

Des décombres de Berlin aux gratte-ciel de Manhattan, des ravages de l'après-guerre à l'euphorie des années 1950, la trajectoire éclatante de quatre jeunes gens ambitieux.

 

1945. Berlin dévasté est livré aux armées victorieuses. Malgré la présence des Soviétiques, Xénia Féodorovna Ossoline rejoint la capitale allemande, déterminée à retrouver Max von Passau, l'homme de sa vie. Mais le célèbre photographe n'est plus que l'ombre de lui-même. Rescapé d'un camp de concentration, ce résistant de la première heure au nazisme est hanté par les démons de la guerre.

Désormais, une nouvelle génération cherche sa voie parmi les ruines d'un monde perdu. Lorsqu'on a été élevé dans l'adulation du Führer, comment admettre que son père est un criminel nazi ? Et que peuvent espérer deux jeunes juifs dont les parents ont été assassinés par les SS ? Si Félix lutte pour récupéter la maison Lindner, le grand magasin berlinois aryanisé par les nazis, sa soeur rebelle ne songe qu'à la vengeance. Quant à Natacha, la fille de l'énigmatique Xénia Ossoline, elle découvre que sa mère lui ment depuis toujours.

Liés par le destin enchevêtré de leurs familles, ces adolescents partent en quête de la vérité, au coeur des traîtrises et des égarements de leurs aînés. En cette époque troublée, le bonheur est un défi à relever pour les uns et les autres. C'est pourtant du chaos que viendra la renaissance, et du désordre que naîtra l'espoir.

 

 

Tous les rêves du monde de Theresa Révay est la suite de La louve blanche que j'avais beaucoup aimé.

J'y ai retrouvé avec plaisir Xénia Ossoline à Paris, qui vit désormais avec Natacha, sa fille, et Felix et Lili, les enfants de Sarah Lindner.

A la fin de la guerre, elle décide de partir pour Berlin, afin de essayer d'y retrouver son amour, Max von Passau, dont elle est sans aucune nouvelles.

Dans ce Berlin dévasté, que se partagent désormais les pays vainqueurs, tente également de survivre Axel, le neveu de Max, élevé par son père dans l'idéologie nazie.

 

Dans cette deuxième partie des aventures de Xénia Ossoline, il est bien sûr toujours question de l'amour qui la lie à Max von Passau. Un amour contrarié, de deux être qui s'aiment mais ont du mal à se trouver.

Il est également question de ces quatre adolescents, Natacha, Félix, Lili et Axel, enfants de la guerre, qui ont vu tous leurs repères volés en éclats et qui doivent se reconstruire.

Et bien entendu, il est question de l'après guerre à Berlin, un ville dévastée, écartelée, qui ne sortira pas indeme du conflit.

 

Tous les rêves du monde de Theresa Révay est un très beau roman, qui mêle brillamment amour et histoire, laquelle est très bien documentée.

 

Un plaisir de lecture !

 

 

Une année en Russie

 

 

 

 

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 07:30

muguet2.jpg

 

 

Que ce joli bouquet de muguet parfumé

 

vous apporte joie et bonheur

 

tout au long de l'année !!!!

 

 

Repost 0
Published by Karine - dans Pêle-mêle
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 07:57

 

oeufs paques 01

 

 

Bonnes fêtes de Pâques !!!

Chocolats à volonté !!!

Bises !!

 

Repost 0
Published by Karine - dans Pêle-mêle
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 07:41

Je reviens te chercher

 

Je reviens te chercher - Guillaume Musso

Pocket - 416 pages.

 

Aujourd'hui est le jour le plus important de toute la vie d'Ethan.

Ajourd'hui, Céline, la femme qu'il a toujours aimée, se mariera avec un autre.

Aujourd'hui, Jessie, sa fille dont il ignore l'existence, prendra contact avec lui.

Ethan, Céline, Jessie. Un homme, une femme, une enfant, trois personnages au bord du gouffre qui vont se croiser, se détruire et s'aimer.

C'est aujourd'hui leur deuxième chance. Il leur reste 24 heures pour tout changer.

 

Il y a quinze ans, Ethan laisse tout derrière lui, fiancée, ami. Il fait le pari de démarrer une nouvelle vie. Il se promet qu'il réussira dans la vie, et que quinze ans plus tard, il aura son nom en première page du New York Times...

Il y a cinq ans, Ethan doit rompre avec la femme qu'il aime. Il a une prémonition. S'il reste avec elle, elle mourra. Il la quitte sans se retourner.

Aujourd'hui, Ethan est le célèbre psychothérapeute que tout le monde s'arrache. Il écrit des romans, participe à des émissions de télévisions...

Aujourd'hui, Ethan est seul...

Aujourd'hui, Ethan ne vivra pas une journée comme les autres...

 

Guillaume Musso nous plonge dans le mystère et le suspense grace à cette agréable lecturedans laquelle notre héros tente de démêler l'imbroglio de sa vie et où Destin et Karma s'affrontent

 

Un sympathique et original divertissement.

 

 

Repost 0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 07:03

Les Spellman se déchaînent

 

 

Les Spellman se déchaînent- Lisa Lutz coeur_014.gif

Le livre de Poche - 480 pages.

 

 

Le grand retour des Spellman, détectives privés de père (et mère) en fille(s). Chez eux, savoir écouter aux portes est un talent inné, crocheter les serrures, une seconde nature, exercer un chantage, une façon très personnelle de mener des négociations. Le tout au nom de l'amour inconditionnel.

Après le succès de Spellman & Associés, les nouvelles aventures, toujours aussi déjantées et hilarantes, d'Izzy et de la famille la plus cinglée de San Francisco.

 

J'ai découvert la famille Spellman avec le premier volet de ses aventures, Spellman & Associés, et j'avais passé un très agréable moment.

Je m'étais donc promis de suivre les aventures de cette famille complètement frappadingue.

 

Il faut savoir avant tout, que les Spellman sont détectives privés de père et mère en filles, et que pour eux, espionner son prochain est une seconde nature. Dans cette famille, impossible d'avoir un secret !

 

Izzy Spellman, l'héroïne de l'histoire, est (évidemment) elle aussi détective, employée par l'agence familiale.

Aussi, leur nouveau voisin à peine installer, lorsqu'elle remarque chez lui des détails pouvant laisser supposer qu'il cache quelque chose, elle ne peut résister à la tentation, et tous les moyens sont désormais bons pour découvrir son secret.

Il arrivera donc à cette jeune fille complètement déjantée quelques désagréments plutôt rocambolesques...

 

Vous l'aurez sans doute compris, Lisa Lutz a su me faire passer un très sympathique moment avec Les Spellman se déchaînent.

Le roman est dynamique, drôle, le suspense et les rebondissements sont au rendez-vous.

Son héroïne, Izzy, est drôle, complètement barge, et très attachante.

 

Je vais donc me faire un plaisir de lire la suite !

 

 

 

Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 06:33

 

 

anniversaire-bougie.jpg

 

 

Karine et ses livres fête aujourd'hui ses trois ans !!!

 

Un grand merci à vous tous qui passez par ici,

car c'est grace à vous

que ce blog poursuit son chemin.

 

Repost 0
Published by Karine - dans Humeur...
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 07:23

Les Mystères de Londres

 

Les Mystères de Londres - Paul Féval

Editions Phébus - 416 pages.

 

Dans les années 1840, tout Londres ne bruit que des frasques du marquis de Rio-Santo, dandy insolent dont la richesse paraît sans limite, qui subjugue l'aristocratie... et règne en même temps sur les bas-fonds de la capitale ! Car en dépit de son nom, Rio-Santo est irlandais, et à la tête d'une association de malfaiteurs baptisée les Gentilshommes de la nuit, il prépare en secret une révolution destinée à libérer l'Irlande.


Complots, poursuites, assassinats, nous voici entraînés à un rythme d'enfer de rebondissements en rebondissements, égarés d'une fausse piste à une autre dans ce roman noir moderne écrit en 1844 - deux ans avant Le Comte de Monte Cristo - sous le pseudonyme de Francis Trolopp, pour concurrencer Les Mystères de Paris d'Eugène Sue.


Mais ces Mystères de Londres, étonnante plongée dans l'ombre des sociétés secrètes, vision hallucinée où se mêlent la réalité sociale à la Dickens et le mystère à la Wilkie Collins, ouvriront à leur auteur les portes du succès.

 


L'histoire se déroule dans le Londres du XIXème siècle. Le marquis de Rio-Santo oeuvre aussi bien dans la haute société que dans les bas-fonds londoniens, et tire les ficelles d'une société secrète.


Le héros de cette histoire, le marquis de Rio-Santo a un but bien précis : libérer l'Irlande. Toute sa vie sera consacrée à son projet, il oeuvrera pour l'atteindre au détriment de tout ce qui pourra se mettre en travers de son chemin.


Malgré ses fréquentations et les moyens qu'il s'octroie - complots, assassinats, manipulations,... -, ce héros reste tout de même attachant. 


 Chaque personnage a sa part de mystère, et chacun dévoilera son histoire, ses secrets, au fil du roman.

 

Les Mystères de Londres de Paul Féval est un roman noir, très rythmé, riche en rebondissements, dans lequel les personnages sont reliés par un fil conducteur qui se laisse soupçonné et se dévoile dans la dernière partie.


A lire !

Repost 0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 07:04

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites

 

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites- Marc Levy

Robert Laffont - 432 pages.

 

Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil du secrétaire particulier de son père. Comme elle l'avait pressenti, Anthony Walsh - homme d'affaires brillant, mais père distant - ne pourra pas assister à la cérémonie.

Pour une fois, Julia reconnaît qu'il a une excuse irréprochable. Il est mort.

Julia ne peut s'empêcher de voir là un dernier clin d'oeil de son père, qui a toujours eu un don très particulier pour disparaître soudainement et faire basculer le cours de sa vie.

Le lendemain de l'enterrement, Julia découvre que son père lui réserve une autre surprise. Sans doute le voyage le plus extraordinaire de sa vie.. et peut-être pour eux l'occasion de se dire, enfin, toutes ses choses qu'ils ne se sont pas dites.

 


Anthony Walsh, le père de Julia, est mort quelques jours avant le mariage de sa fille.

Le mariage est annulé ! Il aura décidément toujours tout fait pour lui empoisonner l'existence ! Même mort !

Mais  après l'enterrement, une surprise attend Julia dans son salon... Surprise qui lui permettra de passer encore six jours avec son père mort...


Ce père, mort, tente d'offrir à sa fille six jours avec en sa compagnie pour tenter de réparer son absence, ses erreurs passées, ses maladresses, ses incompréhensions, la distance qui les séparent...

Pendant ces quelques jours, chacun apprendra à découvrir l'histoire de l'autre, à l'apprivoiser...

 

"Imagines-tu à quel point il faut aimer pour apprendre à ne vivre que pour vous, sachant que vous oublierez tout de vos premières années, que celles à venir souffriront de ce que nous n'aurons pas bien fait, qu'un jour viendra, inéluctablement, où vous nous quitterez, fiers de votre liberté." (page 360).

 

L'histoire est parfois un peu tirée par les cheveux, les clichés agacent, la fin est prévisible, mais ce roman est une lecture légère est agréable.

 


Repost 0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 07:30
Repost 0
Published by Karine - dans A lire !
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 11:06

Si tu savais...

 

 

Si tu savais...- Richard Plourde coeur_014.gif

Les Éditions de la Francophonie - 306 pages.

 

 

"Il progressait d'un pas assuré. La neige fine cédait immédiatement sous son poids et laissait une trace solitaire. Son corps s'arrêta aux feux de circulation à l'intersection de l'avenueDecelles. Ses yeux attendaient le feu vert pour redonner le signal aux jambes de poursuivre. Bill ressentit soudainement une très brève, mais intense sensation d'étourdissement et fut  brusquement sommé de répondre à une alerte interne. Ses yeux avaient fait appel au cerveau afin d'exiger son attention immédiate. Quelque chose d'important semblait alerter sa vigilance. Bill ignorait complètement que dans 3,2 secondes, sa vie ne serait plus jamais la même."

 

Inspiré du courage et de la détermination d'un enfant et de sa famille face à la maladie, ce roman relate des péripétie d'un jeune étudiant qui, en route pour l'université, est, bien malgré lui, plongé dans son futur. Il deviendra alors témoin de ce que l'avenir lui réserve. A la suite d'aventures parfois palpitantes, tantôt émouvantes et, à l'occasion, cocasses, il finira par être devant un choix capital... Choisira-t-il de mettre cet enfant au monde ?

 

 

Comme toujours, lorsque j'ai vraiment beaucoup aimé un roman, il m'est très difficile d'en parler. Je ne sais pas comment faire passer le message de ce que j'ai ressenti à ma lecture, j'ai peur de me livrer insuffisamment, d'oublier l'essentiel...

 

Alors autant commencé par vous dire que Si tu savais..., le premier roman de Richard Plourde, je l'ai adoré !

 

J'ai tout d'abord était très touchée par la souffrance de cet enfant et de sa famille.

Oui, parce qu'en fait, je ne vous l'ai pas encore dévoilé, mais tout commence avec cet enfant qui souffre d'une rechute dans sa leucémie. Cet enfant de cinq ans, courageux, qui souffre, parce que la vie est parfois d'une indéfinissable cruauté. Des parents courageux, impuissants, qui souffrent de voir leur enfant souffrir.

Donc dès les premières lignes, l'angoisse et la douleur sont présentes. Parfois même tellement fortes, que la gorge nouée, j'étais obligée d'interrompre ma lecture et de remercier le Ciel d'avoir mes chers trésors en bonne santé.

J'ai noté dans cette partie un message du coeur qui vient d'une fillette de cinq ans et qui dit au père venu accompagné son fils en visite dans sa classe :

"Tu dois être content que Gabriel n'est pas encore mort, hein ?" (page 23).

Message qu'il fallait traduire en langage adulte par :

"Sois heureux, Richard, ton fils, Gabriel, est vivant" (page 26).

Soyons à l'écoute des enfants, ils ont beaucoup à nous apprendre !

 

Face à la rechute de leur enfant, les parents sont dans une grande souffrance. Difficile, voire impossible d'accepter, de comprendre que Dieu puisse leur infliger cette épreuve.

"Je n'en voudrais pas d'un Dieu qui oserait faire souffrir un enfant." (page 40).

"Nous n'avons pas besoin de Dieu pour nous envoyer des épreuves, l'humanité y parvient très bien à elle seule." (page 41).

 

Courageux, Gabriel et ses parents, quittent leur cocon familial pour Montréal, car l'enfant doit absolument recevoir une greffe de moelle osseuse. Sa survie en dépend. Encore faut-il qu'elle soit une réussite...

 

La famille est séparée. La petite Isabelle est laissée à ses grands-parents. Cajolée, entourée, certes, mais souffrant, elle aussi, d'une douleur qu'elle ne sait pas reconnaître, encore moins s'expliquer, du haut de ses trois ans, la séparation, le manque des siens, l'angoisse d'avoir été "abandonnée"...

 

A Montéal, où la famille Plourde s'est rendue, Gabriel reçoit les soins nécessaires à la greffe. Soins extrèmement lourds, douloureux...

 

A Montréal, nous faisons la connaissance de Bill, jeune étudiant, à qui il va arriver une bien étrange aventure...

 

Le roman prend ici un tournant surnaturel, parce que Bill va en fait être confronté à son avenir.

Il va pouvoir être le témoin de la souffrance de cette famille, de cet enfant qui sera le sien dans le futur.

 

A partir de là, à lui de faire ses propres choix dans son chemin de vie. Poursuivra-t-il sa relation avec Jocelyn et aura-t-il cet enfant, qui sera confronté indubitablement à la maladie et à des souffrances intolérables ? Ou bien choisira-t-il une autre voie ?

 

"Nous sommes tous interreliés, chaque action en provoque une série d'autre dans cette cascade d'événements qu'est la vie. Modifier ne serai-ce qu'un de tes comportements à cause de moi pourrait réécrire mon avenir et peut-être même celui de l'humanité tout entière." (page 287).

 

Si tu savais... est le premier roman de Richard Plourde. Il est largement inspirer son expérience personnelle.

Un roman très émouvant, parsemé de beaux messages d'amour, un témoignage fort et touchant sur la maladie qui peut aussi atteindre les enfants, une réflexion philosophique sur ce qu'on ferait si on connaissait l'avenir.

 

Si tu savais... de Richard Plourde est donc un roman à lire de toute urgence ! Parce qu'il y a des petits bijoux comme celui-ci qu'il faut découvrir !

 

Et pour finir, encore un passage que j'ai beaucoup aimé :

 

"La vie est un apprentissage et mes enfants sont pour moi de grands éducateurs. Je grandis par eux, et avec eux. Ils me font apprécier les simplicités du bonheur et la majesté qu'est notre passage sur cette terre. je remerciele ciel chaque jour pour la chance que j'ai. j'espère de tout mon être que mes enfants auront une vie longue et heureuse. Et, lorsque viendra le jour où nous devrons nous quitter, je souhaite avoir la sagesse de me réjouir du temps que nous aurons eu ensemble. Mieux vaut avoir eu quelques années ou, mieux, quelques décennies ensemble que de ne pas s'être connus du tout." (page 293).

  

 

Un immense merci à Richard Plourde qui m'a permis de découvrir son roman.

 

Le site de Si tu savais... ici.

 

Je tiens également à préciser que Richard Plourde est actuellement en train de rédiger son prochain roman (que je lirais d'ailleurs avec grand plaisir).

 

Bonne lecture !

Repost 0

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs