Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 09:08

 

 

 

masse critique littérature jeunesse

 

 

 

Avez-vous fait votre choix ???

 

 

Repost 0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 07:32

 

 

Cornebidouille

 

 

 

  

Cornebidouille - Pierre Bertrand et Magali Bonniol  coeur_014.gif

Petite bibliothèque de l'école des loisirs - 32 pages.

 

 

Quand il était petit, Pierre ne voulait pas manger sa soupe. Et ça faisait un tas d'histoire avec toute la famille. Surtout avec son père. Et Pierre allait se coucher sans manger.

Une nuit, dans sa chambre, Pierre a la visite de la vilaine sorcière Cornebidouille... Elle vient faire peur aux enfants qui ne veulent pas manger leur soupe. Son père, à Pierre, l'avait pourtant bien prévenu...

 

Voilà un petit livre très rigolo qui va ravir les enfants. L'histoire de Pierre et Cornebidouille est drôle et originale. Les dessins sont agréables.

 

Pierre est un petit garçon qui n'aime pas la soupe et ne compte pas se forcer ! Il ne se laissera pas non plus intimider par cette vilaine sorcière Cornebidouille qui a "un gros derrière", "du poil au menton", et qui sent "le vieux camembert" ! Parce qu'il est bien malin Pierre...

 

Un vrai plaisir de lecture pour les enfants qui en redemanderont et beaucoup de rires à partager assurément !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Karine - dans Pour les enfants
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 21:25

La délicatesse

 

 

La délicatesse- David Foenkinos

Editions France Loisirs - 268 pages.

 

 

Nathalie et François sont heureux, ils s'aiment et semblent avoir la vie devant eux...

Mais, un jour, la belle mécanique s'enraye. François décède brutalement;

Veuve éplorée, le coeur de Nathalie devient une forteresse où même les plus grands séducteurs vont se heurter.

Sauf un : Markus, un collègue terne et maladroit, sans séduction apparente. Sur un malentendu, il obtient de la belle un baiser volé. Pour cet outsider de l'amour, c'est un signe du destin : il se lance à sa conquête... tout en délicatesse.

 

 

David Foenkinos est un écrivain français. La Délicatesse est son huitième roman.

 

Nathalie est François forme un couple parfait. Leur histoire a débutée dans la rue. François n'a pu s'empêcher de l'aborder et de l'inviter à boire un verre, et Nathalie n'a pu refuser. Depuis ils sont mariés, et règnent entre eux amour et harmonie.

Jusqu'au jour où ce bonheur s'envole brusquement. François décède brutalement.

Nathalie est anéantie. Elle est effondrée.

Peu à peu elle parvient à reprendre pied, et décide de retourner travailler.

Là, tout le monde fait preuve d'une grande compassion pour elle et sa souffrance. Charles, son patron, aussi d'ailleurs. Mais lui est séduit par cette femme depuis qu'il a vu sa photo sur son CV. Alors, il tentera quand même de la consoler plus intimement.

Mais Nathalie ne pense qu'au travail. Son côté sentimental s'est enfouit avec François.

Pourtant, un jour elle se surprend à embrasser Markus, son collègue de travail, un homme à l'apparence plutôt discrête et insignifiante. Elle ne sait pas pourquoi elle a agit ainsi, mais Markus ne compte pas en rester là !

 

Le style de David Foenkinos est plutôt agréable à lire. Son roman sur l'amour, et les blessures qu'il peut causer est livré avec une touche d'humour.

 

Il faudra noter tout de même les collègues de travail qui s'empressent de compassion au retour de la veuve éplorée, et s'empressent de méchanceté lorsque cette même veuve semble avoir retrouver l'amour.

 

J'ai toutefois trouvé ce roman un peu superficiel. Autant sur la description de l'histoire, qui se déroule trop vite à mon goût, que sur la profondeur des sentiments des personnages, je n'ai pas vraiment été touchée par les émotions des personnages.

 

La Délicatesse a donc été pour moi une lecture qui n'a pas été désagréable, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Repost 0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 21:58

Harry Potter et la coupe de feu

 

 

 

Harry Potter et la Coupe de Feu- J. K. Rowling

Gallimard Jeunesse - 784 pages.

 

 

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au coeur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter.

 

 

Harry Potter et la Coupe de Feu de Joanne Kathleen Rowling est le quatrième tome de la saga mettant en scène le célèbre apprenti sorcier Harry Potter. Il fait suite au tome 1, Harry Potter à l'école des sorciers, au tome 2, Harry Potter et la Chambre des Secrets, et au tome 3, Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban.

 

A la fin de l'été, Harry Potter est invité chez son ami Ron pour aller assister à la finale de la coupe du monde de Quidditch.

Là, un évènement inattendu et fort inquiétant se produit, car apparaît soudain la Marque des Ténèbres, le signe de... Voldemort.

 

Harry Potter et la Coupe de Feu est un roman très captivant.  

Il s'agit là d'un récit qui est drôle par moment. J'ai bien aimé le passage où les sorciers se rassemblent au camping et qu'ils tentent de se comporter comme des Moldus.

 

"Il y avait déjà une petite file d'attente devant le robinet. Harry, Ron et Hermione s'y joignirent, derrière deux hommes qui se disputaient âprement. L'un d'eux était un très vieux sorcier v$etu d'une longue chemise de nuit à fleurs. L'autre était de toute évidence un sorcier du ministère ; il tenait entre ses mains un pantalon à fines rayures et paraissait tellement exaspéré qu'il en criait presque.

- Mets ça, Archie, je t'en prie, ne fais pas d'histoires, tu ne peux pas te promener habillé de cette façon, le Moldu du camping commence déjà à avoir des soupçon...

- J'ai acheté ça dans un magasin pour Moldus, dit le vieux sorcier d'un air obstiné. Les Moldus portent ces choses-là.

- Ce sont les femmes moldues qui les portent, Archi, pas les hommes ! Eux, portent ça, dit l'autre en brandissant le pantalon rayé.

- je ne mettrai jamais ce truc-là, s'indigna le vieux Archie. J'aime bien que mon intimité puisse respirer à son aise." (page 93).

 

Mais Harry Potter, notre apprenti sorcier va devoir, plus que jamais, faire preuve de courage, d'intéligence et d'intuition.  Il devra affronter des pièges, des bestioles insolites, et sa vie sera à maintes reprises mise en danger. Et je ne vous parle pas de l'ultime combat...

Harry Potter et la Coupe de Feu est un récit original, prenant et envoûtant ! Une fois encore, la potion a bien pris !

 

A suivre...

 

 

 

 

 

Repost 0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 22:05

La-vallee-des-chevaux.gif

 

 

 

Les enfants de la Terre 2 - La vallée des chevaux - Jean M. Auel

Pocket - 700 pages.

 

 

Passé la surprise et l'émerveillement suscités par Ayla, la jeune étrangère aux cheveux blonds qu'ils ont recueillis, les hommes du "clan de l'ours" ont pris peur de ses dons extraordinaiers. Parce qu'elle prétend chasser comme les hommes, parce qu'elle éprouve des sentiments inconnus d'eux, parceq u'elle voudrait garder son enfant pour elle seule, Ayla sera maudite et exilée. "Pars à la recherche de ton peuple,lui dit Iza la guérisseuse. Va vers le nord, retrouve ton clan et un compagnon." Un long voyage solitaire commence, au bout duquel Ayla rencontre deux jeunes insouciants et aventureux. L'un d'eux est Jondalar. Comme elle, il est blond et ses yeux sont bleus.

 

 

La Vallée des chevaux est le deuxième tome de la saga préhistorique Les enfants de la Terre de Jean M. Auel, dont le premier tome est Le Clan de l'ours des cavernes.

 

 

Maudite par Broud, le nouveau chef du Clan, Ayla est obligée d'abandonner son fils, et part seule à la recherche des Autres, ceux qui sont comme elle.

 

Livrée à elle-même, elle entreprend un long voyage, pendant lequel elle sera obligée de subvenir à ses propres besoins, aussi bien pour se nourrir, que pour se vêtir ou se réchauffer. Après un long voyage, elle découvrira une carverne dans laquelle elle décidera de passer l'hiver. C'est là, confrontée à la solitude, qu'elle évoluera et fera par elle-même des découvertes primordiales.

 

En parallèle à l'histoire d'Ayla, nous faisons, dans ce deuxième opus des Enfants de Terre, la connaissance de Jondalar.

Jondalar est le frère ainé de Thonolan, qui a décidé d'entreprendre un long Voyage. Très attaché à son frère, Jondalar a décidé de l'accompagné. Tout au long de leur périple, ils découvriront d'autres Cavernes et apprendront les connaissances et les coutumes de leurs peuples.

 

"Si les enfants de la Terre oublient qui subvient à leurs besoins, un jour ils risquent de s'apercevoir qu'ils n'ont plus de foyer." (page 78).

 

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Ayla, l'héroïne intelligente et courageuse de la saga préhistorique de Jean M. Auel, Les enfants de la Terre. 

 

 

A suivre...

 

Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 22:00

 

A Mélie, sans mélo

 

A Mélie, sans mélo - Barbara Constantine

Le Livre de Poche - 254 pages.

 

Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Pour la première fois, sa petite-fille, Clara, vient passer les grandes vacances chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé... Elle verra ça plus tard. La priorité, c'est sa Clarinette chérie !

Durant tout l'été (le dernier ?), Mélie décide de fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant La Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins.

Il y a aussi le vieux Marcel, qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique...

Et puis, comme la vie est vraiment dingue parfois, il y a Mélie qui va enfin rencontrer le grand amour... Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas !

 

 

Après avoir lu de Barbara Constantine Allumer le Chat et Tom petit Tom tout petit homme Tom, qui m'avaient fort séduite, je m'étais promise de découvrir la seule oeuvre de cet auteur que je n'avais pas encore lu, A Mélie, sans mélo.

 

Et j'ai encore passé un très beau moment avec les personnages fort attachant de ce roman.

 

Mélie, la petite vielle qui malgré ses soucis de santé décide de faire passer de belles vacances à sa petite fille Clara en lui fabriquant des souvenirs.

Fanette, la fille de Mélie, qui vit seule avec Clara, qu'elle a ramené de Colombie.

Clara, toute mignonne et spontanée.

Et puis il y a aussi Marcel, qui vit dans un studio à la maison de retraite, et qui vient réparer la voiture de Mélie, lorsque celle-ci la met en panne. 

Gérard, que sa femme Odile vient de quitter, et qui est un fait un ex petit ami de Fanette.

Antoine, le petit copain de Clara, sensible et spontané, qui va venir passé quelques jours chez Mélie.

Bello, le musicien, parrain de Clara, qui a déjà trois filleuls et aimerait bien en avoir d'autres pour pouvoir monter un Big Band.

 

Et tout ce petit monde, vient et virevolte chez Mélie. On les suit pendant une période charnière de leur vie. La vie de chacun s'imbriquant dans celle des autres pour la nourrir d'amour. La vie de chacun permettant de donner aux autres les clefs qui lui permettront d'avancer et de se lier.

 

A Mélie, sans mélo m'a fait passé un très agréable moment de lecture grâce à ses personnages très touchants et attachant, que j'ai eu du mal à quitter.

 

Le style de Barbara Constantine est léger et familier, très agréable à lire. Elle y mêle émotion et humour.

 

Et je pense que Barbara Constantine est un auteur dont je suivrai avec intérêt la publication des oeuvres.

 


 

 

Repost 0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 23:22

La-proie.jpg

 

 

La proie- Michael Crichton

Pocket - 470 pages.

 

 

Spécialiste des nanoparticules, robots infiniment petits destinés à la recherche militaire, Xymos est une société dirigée par Julia Forman. Depuis quelque temps, celle-ci a un comportement étrange, incohérent et fuyant. Jack, son mari, cherche à comprendre. Consultant informatique, il parvient à se faire embaucher pour une mission ponctuelle. Il va alors découvrir jusqu'où peut aller le génie et la folie des scientifiques, et affronter un prédateur que nul n'avait imaginé.

 

 

Un roman qui aurait pu me plaire par son histoire et son suspense. Le style de l'auteur est agréable.

Malheureusement, trop de détails techniques m'ont empêché de rentrer véritablement dans cette histoire, et j'ai préféré abandonner cette lecture et passer à autre chose.

 

Pas le bon livre au bon moment, tout simplement...

 

 

Repost 0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 08:10

 

Le clan de l'ours des cavernes

 

 

 

Les enfants de la Terre 1 - Le clan de l'ours des cavernes- Jean M. Auel

Pocket - 544 pages.

 

 

Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s'achève et la Terre commence à se réchauffer. Lentement, durant des millénaires, l'homme s'est peu à peu dégagé de la bête et il apparaît à peu près tel qu'il est aujourd'hui. Il connaît l'outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s'abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d'harmonie.

En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et sort des griffes d'un lion pour se réfugier auprès d'un clan étranger. On l'adopte. Très vite, les gestes et les paroles d'Ayla suscitent l'étonnement et l'inquiétude.

  

Le Clan de l'ours des cavernes de Jean M. Auel est le premier tome de la célèbre saga préhistorique Les enfants de la terre.

  

Ayla a cinq ans lorsque elle se retrouve seule. Les siens, ont tous péri à la suite d'un tremblement de terre. Livrée à elle même, elle décide de longer la rivière, qui la mènera bien quelque part. Epuisée après plusieurs jours de marche sans manger et l'attaque d'un lion des cavernes, elle est trouvée par Iza, la guérisseuse du Clan. Bien qu'appartenant aux Autres, Iza, avec l'accord de Brun, le chef du Clan, décide de la secourir et de prendre soin d'elle.

C'est ainsi qu'Ayla se retrouve seule et différente parmi les membres du Clan, a devoir apprendre leur langage, qui est très gestuel, leurs codes de conduites, et leurs rites. Elle aura bien des difficulté a se faire accepter avec ses différences, et devra s'adapter afin de les faires oublier. Car dans le Clan, chacun a un rôle bien défini à jouer, chacun doit rester à sa place et respecter les usages.

 

"- Tu ne peux pas voir l'esprit de ton totem parce qu'il fait partie de toi, qu'il est en toi. Mais il peut te parler si tu sais l'écouter. Si tu dois prendre une décision, il est là pour t'aider. Il te fera savoir à sa manière si tu as fait le bon choix.

- Mais par quel signe il me le fera savoir ?

- C'est difficile à dire. En général, il te le signifie par quelque chose d'inhabituel ou d'étrange. Ce peut être une pierre que tu n'as jamais vue auparavant ou bien une racine à la forme bizarre qui prendra un sens pour toi. Tu dois réussir à le comprendre avec ton coeur et ton esprit, non avec tes yeux et tes oreilles. C'est ainsi que tu sauras ce qu'il faut faire. Toi seule es capable de comprendre ton totem, personne ne peut le faire à ta place. Mais à chaque fois que tu trouveras un signe de lui, ajoute-le à ton amulette, cela te portera bonheur." (page 172).

 

Dans ce premier volume, on peut constater que déjà au temps de la préhistoire, les hommes et les femmes avaient chacun une place bien précise à tenir et devaient respecter des règles sociales extrêmement strictes sous peines de sévères réprimandes.

Les différences et les nouveautés n'étaient pas aisément acceptées, voire carrement prohibées par crainte.

 

Jean M. Auel nous offre avec Le clan de l'ours des cavernes, le premier volume de la saga Les enfants dde la terre, une oeuvre extrêmement bien documentée et détaillée, qui nous permet de nous plonger avec Ayla dans un monde à jamais disparu, la préhistoire.

 

A suivre...

 

Repost 0
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 21:40

Que serais-je sans toi

 

 

Que serais-je sans toi ?- Guillaume Musso

Pocket - 374 pages.

 

Gabrielle a deux hommes dans sa vie.

L'un est son père, l'autre et son premier amour.

L'un est un grand flic, l'autre un un célèbre voleur.

Ils ont disparu depuis longtemps, laissant un vide immense dans son coeur.

Le même jour, à la même heure, ils surgissent pour bouleverser sa vie.

 

Des toits de Paris au soleil de San Francisco.

Une histoire envoûtante, pleine de suspense et de féerie.

Un premier amour qui éclaire toute une vie.

 

 

Martin, un jeune français de 21 ans, est parti passé l'été aux Etats-Unis. Il y rencontre Gabrielle, une jeune américaine de 20 ans.

Ils vivront dix jours idiliques, avant le retour de Martin en France.

Là, leur relation à distance s'étiole peu à peu pour finir par se disloquer.

Mais ces dix jours resteront à jamais les plus heureux de leur vie, et aucun d'eux ne réussira à vivre, à s'épanouir, et à oublier l'autre...

 

Dans l'ensemble, Que serais-je sans toi ? de Guillaume Musso a été une lecture plutôt agréable.

L'amour, le suspense sont au rendez-vous, et évidemment, la touche de fantastique made in Musso.

Mais justement, la partie "fantastique" ne m'a pas trop séduite.

 

Donc ce roman restera pour moi un gentil divertissement, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

 

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 22:40

Un secret

 

 

Un secret- Philippe Grimbert

Le Livre de Poche - 192 pages.

 

 

Souvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents.

Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas... Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence.

Psychanalyste, Philippe Grimbert est venu au roman avec La Petite Robe de Paul. Avec ce nouveau livre, couronné en 2004 par le prix Goncourt des lycéens et en 2005 par le Grand Prix littéraire des lectrices de Elle, il démontre avec autant de rigueur que d'émotion combien les puissances du roman peuvent aller loin dans l'exploration des secrets à l'oeuvre dans nos vies.

 

Un secret de Philippe Grimbert est un roman que j'avais envie de découvrir depuis quelques temps déjà, et il attendait bien patiemment que je le sorte de ma PAL. Voilà qui est fait !

 

Le narrateur raconte son histoire, son enfance, et celle de ses parents.

 

L'enfant qu'il était était un enfant solitaire et chétif. Un enfant qui s'invente un grand frère qui n'existe pas.

Ces parents filent le parfait amour. Ils sont deux êtres merveilleux faits l'un pour l'autre et leur amour et leur mariage étaient cousus de fil blanc. Une histoire bien lisse... 

Enfin, jusqu'au jour où son amie Louise lui révèle la vérité.

Il apprendra alors la véritable histoire de ses parents, et les conséquence sur la sienne.

 

Dans un premier temps, j'ai eu un peu de mal à accrocher à cette histoire.

Puis finalement, avec les révélations, le récit prend une tournure inattendue et s'intensifie, et Philippe Grimbert a su m'intéresser et me captiver jusqu'à la dernière ligne.

 

Un secret de Philippe Grimbert restera pour moi un roman riche et émouvant que je recommande.

 

Libérez-vous de vos secrets, ils pèsent sur vous et sur votre famille !

 

 

Repost 0

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs