Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 08:30

Vies de mafia

 

 

Vies de mafia- Delphine Saubaber et Henri Haget

Stock - 263 pages.

 

 

"Des homicides, j'en ai fait beaucoup... beaucoup... Je me souviens de la plus grande partie. Je n'ai jamais décidé de tuer quelqu'un moi-même. J'ai toujours tué, seulement et exclusivement, pour Cosa Nostra..."

 

Dans ce livre, nous avons voulu raconter la mafia à hauteur d'homme. Arpenter, à mi-chemin entre le journalisme et la nouvelle, ce monde peuplé de vieux parrains, de noirs destins, de vies de cinéma. Explorer cet univers secret, régi par des règles ancestrales ou d'une modernité stupéfiante. Nous avons voulu dépeindre les gens qui vivent, tuent, souffrent et combattent sur ces terres de l'Italie du Sud martyrisées par le silence. Car c'est une guerre qui s'y joue, au quotidien, et qui n'intéresse plus seulement l'Italie mais aussi l'Europe, où la mafia étend ses tentacules.

Nous avons tenu à ouvrir ces Vies de mafiapar le témoignage, exceptionnel, d'un ancien tueur de Cosa Nostra : plus d'une centaine d'assassinats, dont des légendes de l'anti-mafia. Qui mieux que lui pouvait exposer les valeurs d'un "homme d'honneur"? Nous avons emboîté le pas d'un corps spécial de carabiniers traquant les boss calabrais jusque sous terre, décortiqué le scénario infernal du massacre de Duisbourg, en Allemagne, en 2007. Nous sommes allés à la rencontre d'un grand flic qui a vécu dans l'intimité du "parrain des parrains" de Cosa Nostra avant de le faire tomber. Puis nous avons voulu redonner vie au petit prêtre Pino Puglisi, qui se savait condamné et mourut le sourire aux lèvres... Douze histoires vraies, fondées sur des kilomètres d'interviews et de documents judiciaires, qui s'autorisent parfois la liberté de la fiction pour mieux traduire la réalité et raconter l'extraordinaire ascension des mafias italiennes, de la mère et mythique Cosa Nostra à la 'Ndrangheta calabraise, devenue la plus puissante d'Europe.

Sous la noirceur, nous avons déterré l'espoir, la dignité et le courage. Nous avons ri, aussi, dans ces terres solaires où l'enfer côtoie le paradis.

 

Delphine Saubaber et Henri Haget

 

 

 

Dans Vies de mafia, Delphine Saubaber et Henri Haget racontent la mafia des hommes. Les journalistes, auteurs de cet ouvrage, ont voulu témoigner grâce à ce roman sur les hommes qui font la mafia.

 

Ce roman est composé de douze histoires dont la première est le  témoignage d'un ancien tueur repenti de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, Francesco Paolo Anzelmo.

Suivront des nouvelles qui narreront :

- l'ascension de la 'Ndrangheta, la mafia calabraise ;

- l'histoire de Padre Pino, le prêtre volontaire pour prêcher dans une banlieue de Palerme infestée par la mafia ;

- les bunkers-palaces souterrains des montagnes de l'Aspromonte, berceau de la 'Ndrangueta calabraise ;

- le rôle des femmes dans la 'Ndrangheta et les codes qu'une mère transgresse pour l'amour de son fils assassiné qu'elle n'a pas réussi à sauver ;

- le baron Guiseppe Di Stefano (14-09-1906/09-04-1998) séquestré au Grand Hôtel et des Palmes à Palerme [J'ouvre une parenthèse pour préciser que j'avais lu Palermo Solo de Philippe Fusaro, roman qui relate l'histoir de ce baron.] ;

- les enquêteurs et hommes de loi qui sacrifient leur vie pour lutter contre la mafia ;

- les femmes boss, les mères d'enfants assassinés, une fille de juge assassiné, les journalistes...

 

Delphine Saubaber et Henri Haget nous offrent dans Vies de mafia douze nouvelles qui racontent les hommes et les femmes qui gravitent autour de la Cosa Nostra (la mafia sicilienne), la 'Ndrangheta (la mafia calabraise), ou la Camorra à Naples.

 

Vies de mafia n'est pas mon type de lecture habituel. Poussée par la curiosité, je l'ai lu. Ce roman est très riche en documentation, très intéressant et enrichissant. C'est sûr qu'on en apprend énormément sur les mafias italiennes (trop peut-être). Il m'a laissé stupéfaite. Et il faut bien vous l'avouer, il ne m'a pas vraiment donné envie d'aller dans le sud de l'Italie...

 

Un grand merci à Mireille pour le prêt !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Florinette 21/04/2012 15:04

Pas trop tentée, même si ce livre semble très intéressant.
Bon week-end Karine, bises !

Karine 29/04/2012 13:40



Effectivement, très instructif ! Bon week-end Florinette ! Bises !



Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs