Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 22:17

Il y a déjà quelques temps que j'étais tentée par la lecture de Le Pays du Dauphin Vert de Elizabeth Goudge. Je l'ai donc commandé.
Je m'étais même dit, étant donné que j'ai l'intention de le lire, autant le faire figurer dans le défi de lecture le nom de la rose organisé par Grominou.

L'ayant enfin reçu, c'est avec impatience que je commence ma lecture. Déjà, je dois dire que j'ai vraiment trouvé la préface parlante. Je la cite donc ci-après :


"Il y a trois profondes aspirations, trois grandes expressions de l'inquiétude humaine que seule une foi mystique peut pleinement satisfaire. C'est d'abord celle qui fait de l'homme un pèlerin, un vagabond ; c'est le désir de sortir de son monde normal pour aller à la recherche d'un pays perdu, d'un "meilleur pays" ; un Eldorado, un Sarras, un Sion céleste. C'est ensuite le désir de l'âme de trouver une âme sœur qui s'accorde parfaitement avec elle et ce désir inspire l'amour. C'est enfin l'aspiration à la pureté intérieure et à la perfection qui fait de l'homme un ascète et, en dernier ressort, un saint."
EVELYN UNDERHILL
A méditer ...

Et je démarre donc ma lecture. J'aime bien le style, les descriptions, et je commence à me familiariser avec les personnages, à voyager...

Soudain, surprise ! Je passe directement de la page 46 à la page 705 ! Il me manque environ 50 pages du livre. Je vais devoir retourner mon livre, en espérant pouvoir le lire un jour (sous peu j'espère) avec les bonnes pages au bon endroit !

Commencer un livre, y entrer, s'en imprégner, être avide d'en connaître la suite, et... devoir s'en priver ! Quelle déception !!!


En attendant, je ne sais pas encore si je garde ce titre pour le défi le nom de la rose ou si je change. Si vous avez des idées à me soumettre dans la catégorie couleur, n’hésitez pas ! Merci d’avance…

A suivre ... en espérant avoir un jour  une bonne édition du Pays du Dauphin Vert de Elizabeth Goudge!

Partager cet article

Repost 0
Published by Karine - dans Humeur...
commenter cet article

commentaires

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs