Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Karine et ses livres
  • Karine et ses livres
  • : Pour vous faire partager mes lectures ...
  • Contact

Bienvenue !


Bonjour et bienvenue à tous.
C'est en toute modestie que je vous ferai partager ma passion pour les livres (entre autres)...
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire à votre passage.
Bonne visite...
Karine

Pour me contacter :
       

Recherche

Curiosités...


Il y a    personne(s) sur ce blog

Archives

A propos de...


Boîte à messages






"On peut juger de la beauté d'un livre à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés
et à la longueur du temps qu'on met ensuite à en revenir"
Gustave Flaubert








* J'Y PARTICIPE... *






*****


   


*****

 

     


*****






 *****

 




*****

 

 

 



*****

* LIVRES *




*****
 


 *****

LECTURE EN COURS

une-place-a-prendre
Une Place à Prendre - J. K. Rowling

 

ALCOTT Louisa May - Les quatre filles du Docteur March
CONSTANTINE Barbara - A Mélie, sans mélo
CONSTANTINE Barbara - Tom petit Tom tout petit homme Tom
TENENBAUM Sylvie - Pardonner, tyrannie ou libération
TEULE Jean - Le magasin des suicides
THIRY Pierre - Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceay-les-Mines
THOMAS Chantal - Les adieux à la reine
TOLSTOI Léon - Anna Karénine
RULE Ann - Une vengeance au goût amer
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 18:43
une-place-a-prendre 

Une Place à Prendre - J. K. Rowling
Editions Grasset & Fasquelle - 682 pages.

Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...
Comédie de moeurs, tragédie teintée d'humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.

Je connaissais déjà J.K. Rowling pour sa célèbre série Harry Potter qui m'avait enchantée ! C'est ici dans un domaine tout à fait différent que j'ai redécouvert cette auteure.

L'histoire se déroule de nos jours, dans la petite bourgade de Pagford.
A Pagford, tout le monde se connait. La vie y est paisible et agréable.
Enfin... en apparence... car une fois chacun rentré chez soi, chacun apparait sous sa véritable personnalité...
Car à Pagford, siège de la bienséance, il y a ce que l'on montre, et il y a ce que l'on est... Et lorsque ce que l'on est se montre, et bien ce n'est plus la même histoire...

Donc j'ai découvert ce roman avec un grand plaisir. J. K. Rowling fait très rapidement rentrer son lecteur dans la vie de ses personnage. Le récit est truffé de petits détails sur la vie de tous les jours, des manies de chacun, qui permettent de nous familiariser avec eux, de pénétrer leurs pensées.

Le récit débute avec la mort de Barry Fairbrother, un notable de la ville. Et cet évenement, loin de rassembler les foules dans le chagrin et la compassion, attise les divisions déjà existantes dans cette ville, et apparait comme une opportunité de commérage pour les uns, une revanche pour les autres...

J. K. Rowling décrit dans Une Place à Prendre une société particulièrement hypocrite dans laquelle prime la parure de la bienséance au détriment de quelques sentiments plus chaleureux, une société qui tente de masquer quelques secrets bien honteux, secrets qui lorsqu'ils explosent à la figure des uns et des autres fait bien évidemment des dégats irrémédiables... Certains en tireront des lecons, et d'autres non...
 
Une Place à Prendre est un récit captivant. Les personnages y sont campés avec brio. J. K. Rowling accompagne son lecteur jusqu'à la scène finale, inévitable et tristement touchante...

J'attends donc avec impatience la suite des oeuvres de J. K. Rowling !
 
 
 
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 10:20

Les âmes vagabondes

Les âmes vagabondes - Stephanie Meyer coeur_014.gif
JC Lattès - 752 pages.

"La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne veut pas oublier. L'amour pourra-t-il la sauver ?"

Faut-il vraiment vous présenter Stephanie Meyer ?
Stephanie Meyer vit en Arizona, avec son mari et ses de trois enfants. Elle est diplomée de l'université de Brigham Young en littérature anglaise.
Sa vie bascule le 2 Juin 2003 après un rêve... L'aventure Twilight démarre... et connaîtra un immense succès.
Les Âmes Vagabondes est le premier roman pour adultes écrit par Stephanie Meyer. Il rencontre un succès tout aussi notoire.
La saga Twilight ainsi que Les Âmes Vagabondes ont été adaptés au cinéma.


La Terre est envahie par des âmes venues d'autres planetes. Les êtres humains ne sont plus maîtres de leur propre corps. Les âmes les possèdent. Ils leur appartiennent désormais.
Seule une poignée d'humains résistent. Melanie Stryder en fait partie. Elle lutte, se cache pour survivre, sauver son corps, son identité et celui de son frère. C'est lors d'un raid pour trouver des vivres qu'elle tombe par hasard sur Jared, un humain qui, tout comme elle, tente de survivre.
Dès le tout premier contact, entre eux, une attraction incontrôlable.
Or Melanie est capturée. Une âme est insérée dans sa tête. Désormais, son corps ne lui appartient plus. Elle se prénomme maintenant Vagabonde.
Mais Mélanie ne compte pas lui laisser toute la place...

Autant vous l'annoncer d'entrée, j'ai adoré ce roman !
Dès que les personnages se sont mis en place et que le fils de l'histoire à démaré, c'était parti ! Je suis rentrée complètement dans le roman, impossible de le lâcher.

L'histoire est originale, justement dosée en ingrédients.
Il ne s'agit pas simplement d'un roman de science fiction. Auquel cas, je ne pense pas que j'aurais été autant séduite.
Il s'agit avant tout d'une histoire "humaine", dans laquelle personne n'est totalement blanc, ni totalement noir... Entre gris clair et gris foncé en somme...
Il s'agit d'une histoire d'amitié... Une amitié profonde et complètement improbable. Une amitié d'âme à coeur...
Il s'agit aussi d'une histoire d'amour... évidemment... Une histoire d'amour complexe où rien n'est gagné d'avance...
Je dirais en fait que c'est une histoire de coeurs et d'âmes...

16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 23:04

Bonjour à toutes et à tous !

Comme vous avez pu le constater, pendant une période disons assez longue, je n'ai plus alimenté ce blog de mes lectures.

La raison en est toute simple, je ne lisais plus, ou quasiment.

La vie nous chahute parfois, et je ne parvenais plus à me poser et aprécier une lecture.
Je commencais un livre, puis après quelques pages le posais, mais ne le réouvrais pas... 
Et si j'allais jusqu'au bout, je n'avais pas envie, ni le temps de venir le partager ici...

Mais si je vous dis tout ça, c'est justement qu'aujourd'hui il me semble que l'envie de lire et de partager est de nouveau présente. Alors je ne sais pas à quel rythme, et peut importe, mais de temps en temps, je pense que je vais essayer de revenir auprès de vous pour vous raconter...

Et si de votre côté, vous avez découvert quelques merveilles pendant mon absence que je n'aurais pas dû rater... Je compte sur vous pour me les faire partager !

J'espère donc vous retrouver très vite...

Karine.

969682 576205052424502 1039266593 n

Published by Karine - dans Humeur...
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 07:43

Arsène Lupin Gentleman cambrioleur


Arsène Lupin Gentleman cambrioleur - Maurice Leblanc.
Le Livre de Poche - 190 pages.

Vif, audacieux, impertinent, rossant sans arrêt le commissaire (qui ici, en l'occurrence, s'appelle l'inspecteur Ganimard), traînant les coeurs après lui et mettant les rieurs de son côté, se moquant des situations acquises, ridiculisant les bourgeois, portant secours aux faibles, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, est un Robin des Bois de la "Belle Époque". Un robin des Bois bien français : il ne se prend pas trop au sérieux, ses armes les plus meurtrières sont les traits d'esprit ; ce n'est pas un aristocrate qui vit comme un anarchiste mais un anarchiste qui vit comme un aristocrate.
Arsène Lupin, après plus d'un demi-siècle, n'a pas vieilli. Il ne vieillira jamais en dépit de son chapeau haut de forme, de sa cape et de son monocle.

Arsène Lupin Gentleman cambrioleur est le premier ouvrage policier de Maurice Leblanc. Il paraît en 1907 et connaît immédiatement un grand succés. Arsène Lupin sera dès lors le héros d'une longue série d'aventures.

Arsène Lupin est un cambrioleur hors pair. Il réussi à coup sur ses forfaits et échappe aux mailles du filet grâce à un grand travail de transformation, de manipulation et surtout de psychologie.
Il a une relation plutôt respectueuse et amicale envers l'enquêteur Ganimard chargé de le capturer. Ganimard a pour Arsène Lupin un grand respect et beaucoup d'admiration.

"Tout cela avait un air de prodige, et dénonçait bien la manière humoristique d'Arsène Lupin, cambrioleur, soit, mais dilettante aussi. Il travaillait par goût et par vocation, certes, mais par amusement aussi. Il donnait l'impression du monsieur qui se divertit à la pièce qu'il fait jouer, et qui, dans la coulisse, rit à gorge déployée de ses traits d'esprit, et des situations qu'il imaginé." (page 19).

Dans Arsène Lupin Gentleman cambrioleur, chaque chapitre relate une aventure de notre charmant et charismatique cambrioleur.
L'une révèle des détails sur son enfance, une autre la seule et unique fois où il s'est fait escroquer, encore une autre sa rencontre avec le célèbre détective Herlock Sholmes...

Une lecture légère et plaisante.

Blogoclub2.jpg

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 09:24

Les enfants de la terre 5 première partie - Les refuges de

 

 

 

 

Les enfants de la Terre 5 première partie - Les refuges de pierre - Jean M. AUEL

Pocket - 512 pages.

 

 

Ayla, la voyageuse des steppes, compagne de Jondalar, ne cesse d'étonner le clan des Zelandonii. Elle-même, fille de tribus nomades, amie des chevaux et de loups apprivoisés, découvre les moeurs déconcertantes de ses hôtes. Elle s'adapte peu à peu à leurs confortables abris sous roche, s'émerveille des peintures dont ils ornent leurs habitations et leurs grottes, compare leurs outils et leur manière de vivre.

Née de leurs différences, une nouvelle humanité se profile. L'enfant tant attendu de Jondalar, qu'elle porte, en sera le plus précieux fleuron.

Cette saga légendaire tente le pari fou de ressusciter la vie de nos ancêtres à l'âge de pierre, à ce tournant de l'histoire du monde où apparaissent la pensée abstraite, l'art et le langage. Et ce n'est peut-être pas la fin du voyage.

 

 

Les refuges de pierre est le cinquième opus de la saga préhistorique de Jean M. AUEL Les enfants de la Terre. Il fait suite à 1. Le clan de l'ours des cavernes, 2. La vallée des chevaux, 3. Les chasseurs de mammouths, 4. 1ère partie Le grand voyage, 4. 2ème partie Le retour d'Ayla.

 

Ayla et Jondalar, après de multiples péripéties, sont enfin parvenus au terme de leur très long voyage. Ils ont réussi à traverser le glacier et à rejoindre le camp des Zelandonii, le peuple de Jondalar.

Ayla est inquiète.

Plus que tout, elle souhaite être accepter par le peuple et la famille de Jondalar, l'homme qu'elle aime, et pour lequel elle a quitté ceux qui ont fait d'elle une des leurs et qui l'ont adoptée.

Mais elle sait aussi que son passé peut être un obstacle à cette acceptation. En effet, elle a été élevée par le Clan de Brun, ceux que les Autres appellent les Têtes Plates et considèrent comme des animaux.

De plus, elle est accompagnée par deux chevaux et un loup qui lui obéissent.

Et ça, personne ne l'a jamais vu !

 

Dans cet opus, Ayla intrigue plus que jamais ce peuple qui ne la connait pas. Elle semble avoir des dons et être une élue, aussi bien pour ses connaissances de guérisseuses, que pour sa sensibilité.

De son côté, elle leur apporte son savoir et ses découvertes, et découvre en retour leurs coutumes et leurs croyances.

 

"Femme et Homme la Mère enfanta

Et pour demeure, elle leur donna la Terre,

Ainsi que l'eau, le sol, toute la création,

Pour qu'ils s'en servent avec discernement.

Ils pouvaient en user, jamais en abuser." (page 396).

 

A suivre...

 

5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 22:34

Pôles magnétiques

Pôles magnétiques - Anne Révah

Arléa - 200 pages.

Ils ne parleraient pas du bonheur étrange de s'être rencontrés, de la tristesse ardente de se quitter demain.

Il aura suffi qu'une cousine éloignée meure au fin fond du désert de l'Arizona, d'une rencontre fortuite dans un avion, il aura suffi d'une suite de détails ordinaires comme la perte d'un téléphone, la lecture d'un journal intime, la chaleur terrible du désert de Sonora, pour que Clarisse dérive lentement vers une vérité qui se fait jour : Léonard, entré par effraction dans sa vie, en devient inexorablement le centre.
Roman des débuts, Pôles magnétiques se tient tout entier à la lisière d'un amour qui bouleverse tout ce qui semblait solide.

Pour Clarisse,
ce voyage pour aller récupérer l'héritage de cette lointaine cousine commence plutôt mal. Déjà qu'elle doit voyager seule, se séparant ainsi de Gabriel, son mari, et de son fils ; en plus, elle a égaré son portable, l'isolant ainsi encore plus, la laissant livrée à elle-même, face à ses angoisses, dans cet avion. Pour passer le temps, il va falloir qu'elle engage la conversation avec son voisin...

Anne Révah brosse dans Pôles magnétiques un portrait détaillé de son héroïne.
Clarisse est une jeune-femme qui égare constamment ses affaires. Elle a besoin de tout raconté à son mari, surtout son ressenti. Elle a grand besoin d'être protégée, rassurée. Clarisse est une jeune-femme intuitive. Elle est très à l'écoute de ses
sensations.

Dans Pôles magnétiques, Anne Révah raconte le cheminement de l'histoire d'amour naissant et croissant entre Clarisse et Léonard. Une histoire inattendu dans laquelle l'inconscient a aussi son rôle. Un rôle attractif, tel deux Pôles magnétiques que tout oppose.

"Assis côte à côte, Clarisse et son voisin semblaient former les deux parties antagonistes d'un seul être, elle prise d'agitation, faisant de vains efforts pour s'apaiser seule, lui affichant un calme terrestre qui ne pouvait qu'éveiller l'envie de le secouer un peu, de le faire sortir de cet état qu'un fin psychologue aurait aimé explorer." (page 19).

"Assis côte à côte, sans le savoir, Clarisse et Léonard étaient bel et bien les parties antagonistes d'un seul être, les forces contraires des pôles magnétiques." (page 25).


Anne Révah évoque l'amour de l'autre, mais aussi l'amour filial, l'amour maternel, et les rapports et les ressentis qu'ont les êtres envers un amour ou une fin d'amour.
Les personnages de cette histoire sont très humains, ils avancent dans leur vie avec leur propre passé, leur propre histoire, leurs doutes, leurs angoisses, et aussi leurs bonheurs. Cette humanité les rend extrêmement touchants.

Pôles magnétiques d'Anne Révah est un roman d'Amour. Une très belle histoire à découvrir !

"C'était comme ça quand elle lisait, les scènes venaient sous ses yeux, semblant sortir des phrases, insensiblement elle entrait dans l'histoire. C'était plus fort encore si elle était fatiguée, il ne fallait pas grand-chose pour qu'elle s'y croie, que l'histoire la prenne tout entière." (page 127).

Un grand merci à Anne Révah de m'avoir permis de découvrir Pôles magnétiques.

D'Anne Révah, j'avais déjà lu Manhattan qui avait été pour moi un coup de coeur.

Bonne lecture !

 

1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 07:09

muguet3

Que ce joli bouquet de muguet parfumé

vous apporte joie et bonheur

tout au long de l'année...

~~~~~~~~

Published by Karine - dans Pêle-mêle
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 08:30

Vies de mafia

 

 

Vies de mafia- Delphine Saubaber et Henri Haget

Stock - 263 pages.

 

 

"Des homicides, j'en ai fait beaucoup... beaucoup... Je me souviens de la plus grande partie. Je n'ai jamais décidé de tuer quelqu'un moi-même. J'ai toujours tué, seulement et exclusivement, pour Cosa Nostra..."

 

Dans ce livre, nous avons voulu raconter la mafia à hauteur d'homme. Arpenter, à mi-chemin entre le journalisme et la nouvelle, ce monde peuplé de vieux parrains, de noirs destins, de vies de cinéma. Explorer cet univers secret, régi par des règles ancestrales ou d'une modernité stupéfiante. Nous avons voulu dépeindre les gens qui vivent, tuent, souffrent et combattent sur ces terres de l'Italie du Sud martyrisées par le silence. Car c'est une guerre qui s'y joue, au quotidien, et qui n'intéresse plus seulement l'Italie mais aussi l'Europe, où la mafia étend ses tentacules.

Nous avons tenu à ouvrir ces Vies de mafiapar le témoignage, exceptionnel, d'un ancien tueur de Cosa Nostra : plus d'une centaine d'assassinats, dont des légendes de l'anti-mafia. Qui mieux que lui pouvait exposer les valeurs d'un "homme d'honneur"? Nous avons emboîté le pas d'un corps spécial de carabiniers traquant les boss calabrais jusque sous terre, décortiqué le scénario infernal du massacre de Duisbourg, en Allemagne, en 2007. Nous sommes allés à la rencontre d'un grand flic qui a vécu dans l'intimité du "parrain des parrains" de Cosa Nostra avant de le faire tomber. Puis nous avons voulu redonner vie au petit prêtre Pino Puglisi, qui se savait condamné et mourut le sourire aux lèvres... Douze histoires vraies, fondées sur des kilomètres d'interviews et de documents judiciaires, qui s'autorisent parfois la liberté de la fiction pour mieux traduire la réalité et raconter l'extraordinaire ascension des mafias italiennes, de la mère et mythique Cosa Nostra à la 'Ndrangheta calabraise, devenue la plus puissante d'Europe.

Sous la noirceur, nous avons déterré l'espoir, la dignité et le courage. Nous avons ri, aussi, dans ces terres solaires où l'enfer côtoie le paradis.

 

Delphine Saubaber et Henri Haget

 

 

 

Dans Vies de mafia, Delphine Saubaber et Henri Haget racontent la mafia des hommes. Les journalistes, auteurs de cet ouvrage, ont voulu témoigner grâce à ce roman sur les hommes qui font la mafia.

 

Ce roman est composé de douze histoires dont la première est le  témoignage d'un ancien tueur repenti de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, Francesco Paolo Anzelmo.

Suivront des nouvelles qui narreront :

- l'ascension de la 'Ndrangheta, la mafia calabraise ;

- l'histoire de Padre Pino, le prêtre volontaire pour prêcher dans une banlieue de Palerme infestée par la mafia ;

- les bunkers-palaces souterrains des montagnes de l'Aspromonte, berceau de la 'Ndrangueta calabraise ;

- le rôle des femmes dans la 'Ndrangheta et les codes qu'une mère transgresse pour l'amour de son fils assassiné qu'elle n'a pas réussi à sauver ;

- le baron Guiseppe Di Stefano (14-09-1906/09-04-1998) séquestré au Grand Hôtel et des Palmes à Palerme [J'ouvre une parenthèse pour préciser que j'avais lu Palermo Solo de Philippe Fusaro, roman qui relate l'histoir de ce baron.] ;

- les enquêteurs et hommes de loi qui sacrifient leur vie pour lutter contre la mafia ;

- les femmes boss, les mères d'enfants assassinés, une fille de juge assassiné, les journalistes...

 

Delphine Saubaber et Henri Haget nous offrent dans Vies de mafia douze nouvelles qui racontent les hommes et les femmes qui gravitent autour de la Cosa Nostra (la mafia sicilienne), la 'Ndrangheta (la mafia calabraise), ou la Camorra à Naples.

 

Vies de mafia n'est pas mon type de lecture habituel. Poussée par la curiosité, je l'ai lu. Ce roman est très riche en documentation, très intéressant et enrichissant. C'est sûr qu'on en apprend énormément sur les mafias italiennes (trop peut-être). Il m'a laissé stupéfaite. Et il faut bien vous l'avouer, il ne m'a pas vraiment donné envie d'aller dans le sud de l'Italie...

 

Un grand merci à Mireille pour le prêt !

 

10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 08:04

Les enfants de la terre 4 deuxième partie - Le retour d'Ay

 

 

 

Les enfants de la Terre 4 deuxième partie - Le retour d'Ayla - Jean M. AUEL

Pocket - 446 pages.

 

 

Jondalar a cru perdre Ayla dans la tempête au cours de la traversée d'une rivière en furie. Après quelques jours de repos, de chasse et d'amour, le couple se remet en marche dans des contrées de plus en plus dangereuses. Avec l'aide de la Grande Terre Mère, qui régit l'ordre du monde, le jeune tailleur de silex a décidé de retrouver ceux de son clan et de présenter sa compagne au chef Delanar, son père.

Mais échappera-t-il au supplice que lui prépare la "Femme qui ordonne", la reine lubrique et cruelle entourée de ses chasseresses ? Aux pièges des glaciers et à al charge des aurochs ? Et s'ils survivent tous deux, Ayla reverra-t-elle un jour la terre de son enfance, promesse de paix et de bonheur ?

 

 

Le retour d'Ayla est la suite du Grand Voyage, le quatrième volume de la grande saga préhistorique Les enfants de la Terre, qui débute par Le clan de l'ours des cavernes, La vallée des chevaux, Les chasseurs de mammouths.

 

Ayla et Jondalar poursuivent leur périple le long de la Grande Rivière Mère. Pour parvenir jusque chez les Zelandonii, le peuple de Jondalar, ils vont devoir se hâter de traverser le gracier avant la fin de l'hiver, le printemps et le redoux risquant à chaque instant de les faire sombrer au fond d'une crevasse. Mais avant cela, Ayla va devoir retrouver son bien-aimé. En effet, Jondalar est détenu prisonnier par une tribu de femmes dont celle qui ordonne est malade et cruelle...

 

Vous l'aurez compris, dans ce volet des aventures d'Ayla et Jondaler, il leur arrivera encore grand nombre de péripéties. Ils feront encore de nombreuses rencontres auprès desquelles ils partageront leur savoir et qui les enrichiront d'expériences nouvelles.

 

"La prudence n'a jamais fait de mal à personne, mais donne une chance aux gens de montrer leur bon côté avant de les condamner." (page 215).

 

"Les mammouths protégeaient les mourants avec autant de soin que les nouveau-nés. Unissant leurs efforts, ils se groupaient autour de celui qui était tombé de vieillesse et tentaient de le relever. A sa mort, ils l'enfouissaient sous des piles de détritus, de feuillage ou de neige. On racontait que des mammouths ensevelissaient aussi d'autres animaux, et même des humains !" (page 217).

 

Un vrai plaisir de lecture !

 

A suivre... vite !!

 

 

8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 07:16

 paques2

 


Je sous souhaite à toutes et à tous

 


de Joyeuses et chocolatées fêtes de Pâques !!!


~~~~~~~~~~

Published by Karine - dans Pêle-mêle
commenter cet article

Vous pouvez m'y trouver...

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs